/news/homepage

40 roses et une lettre

Zambito et Normandeau

La proximité entre Nathalie Normandeau et Lino Zambito était telle qu'à l'anniversaire de la vice-première ministre, en 2008, l'entrepreneur lui a fait parvenir un bouquet de 40 roses.

Visiblement touchée par cette attention pour le jour de ses 40 ans, Nathalie Normandeau a même répondu à Zambito avec une lettre débutant par «Cher Lino».

Ces détails croustillants ont été révélés devant la commission Charbonneau lors du témoignage de Lino Zambito, la semaine dernière.

En mai 2008, Zambito avait déjà participé à des activités de financement du Parti libéral du Québec, la formation de Normandeau et du premier ministre Jean Charest. Il a donc appelé Bruno Lortie, le chef de cabinet de la vice-première ministre, à l'occasion de l'anniversaire de cette dernière.

«Écoute, Bruno, je n'irai pas par quatre chemins, j'ai dit, si on veut souligner l'anniversaire de madame Normandeau, on envoie quoi à une vice-première ministre? Ça n'arrive pas tous les jours», a raconté Zambito devant la Commission.

«Il m'avait dit: «Écoute, Lino, tu sais, les femmes aiment souvent recevoir des fleurs, dont, je suis sûr que si tu envoyais des fleurs, elle serait très heureuse.»

Donc, en raccrochant avec monsieur Lortie, j'avais dit à mon assistante: «Écoute, telle date, assure-toi d'envoyer un bouquet de roses à madame Normandeau. Trouve un fleuriste à Québec pour souligner son anniversaire», a poursuivi l'ex-entrepreneur, aujourd'hui accusé de fraude dans un dossier relié à l'usine d'épuration des eaux de Boisbriand.

Un peu gêné, l'entrepreneur n'a pas précisé si les roses étaient rouges, roses, blanches ou jaunes.

Lettre à Zambito

Après la réception du bouquet, la vice-première ministre s'est empressée de répondre en envoyant une lettre à Zambito.

«Cher Lino, c'est avec plaisir que j'ai reçu les magnifiques fleurs que vous m'avez transmises à l'occasion de mon anniversaire. Cette délicate attention m'a grandement touchée, elle est l'expression de votre générosité et je tiens à vous remercier chaleureusement. Vous avez contribué à rendre cette journée encore plus belle», écrit-elle.

Dans le document, déposé en preuve à la Commission, on retrouve même une note manuscrite de Mme Normandeau: «Les roses étaient magnifiques, 40 fois merci».

«Aujourd'hui, je suis triste que (l'escouade) Marteau l'ait saisie (la lettre), puis je ne l'ai plus», a affirmé Zambito, provoquant un rire général dans l'assistance.

Zambito est également revenu sur les billets pour un spectacle de Céline Dion, au centre Bell, qu'il avait offert à la ministre et à son entourage.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.