/news/homepage

Un meurtrier en fuite se confie

EXCLUSIF – Le Négociateur

MISE À JOUR 17h40 - Gilles Meloche a finalement été arrêté, mercredi après-midi, à Montréal et est de retour derrière les barreaux.

EXCLUSIF — En cavale depuis dimanche soir, le meurtrier Gilles Meloche, qui s'était enfui de L'Établissement Montée Saint-François à Laval, voulait savourer des moments de liberté et voir ses enfants.

«On parle d'évasion, mais j'ai juste eu à pousser la porte», d'informer candidement, le fugitif, lors du Négociateur.

Meloche, 56 ans, s'est vu à plusieurs reprises refuser sa libération conditionnelle. Traînant une feuille de route chargée, il n'a pas hésité à se faire la belle du pénitencier à sécurité minimale, le week-end dernier.

«Si j'ai tenu tout ce temps-là, c'est parce que j'ai des enfants, c'est ma raison de vivre et je ne pouvais pas les voir.»

Noël à l'extérieur

Le détenu, que Claude Poirier connaît depuis fort longtemps, allègue qu'il a des problèmes avec son officier de classement. «Ça fait partie des considérants qui m'ont motivé à prendre le large. Je suis émerveillé par tout ce que je vois», raconte Gilles Meloche.

«Je suis très malade. J'ai des tumeurs, mais je ne sais pas si c'est malin. [...] Je ne demande rien, je veux seulement rester à l'extérieur jusqu'à Noël, plaide le criminel. J'irai ensuite me rapporter et je subirai les conséquences de mon geste.»

Gilles Meloche purge une peine à durée indéterminée entre autres pour meurtre au premier degré et tentative de meurtre. (Photomontage TVA Nouvelles, photos Sûreté du Québec et Agence QMI)

Détenu depuis 33 ans

L'évadé était incarcéré depuis septembre 1980. Il purge une peine à durée indéterminée pour meurtre au premier degré, tentative de meurtre, séquestration, vol qualifié et vol à main armée.

«Je suis capable de gérer mes émotions, j'ai vraiment changé, mais on ne veut pas le reconnaître. J'étais dans un pénitencier à sécurité minimale pour bonne conduite», assure Meloche qui à l'entendre serait doux comme un agneau. Et il tient à rassurer la population. «Je n'ai commis aucun crime et je n'en commettrai pas.»

Tête de mort

Le fuyard, qui a profité des ondes pour se plaindre de la nourriture servie en centre de détention, mesure 1,70 m (5 pi 7 po) et pèse 109 kg (240 lb). Il a les yeux bleus et les cheveux rasés. Il porte des lunettes à monture noire.

Il arbore de nombreux tatouages dont une tête de mort sur le bras droit et un cœur à l'intérieur du bras gauche. Le prisonnier a également une cicatrice qui lui zèbre la main gauche.

Une enquête a été ouverte par le Service correctionnel du Canada et l'Établissement Montée Saint-François afin de faire la lumière sur l'évasion de Meloche.

Peintre accompli et décoré selon ses dires, Gilles Meloche demeure sur ses gardes pendant sa fuite, mais soutient qu'il ne «fera pas de bêtises».

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie