/news/law

Arrêtée, Manon Hubert a comparu vendredi

Fraude dans le domaine du voyage

TVA Nouvelles

Manon Hubert, soupçonnée d'avoir réalisé l'une des plus importantes fraudes dans le domaine du voyage jamais enregistré auprès de l'Office de la protection du consommateur, a été arrêtée jeudi et a comparu vendredi au palais de justice de Montréal.

Elle fait face à quatre chefs d'accusation: deux de fraude, un de fabrication de faux documents et un d'usage de faux documents. Manon Hubert a brièvement comparu pour sa remise en liberté en remettant son passeport et en promettant de ne pas œuvrer dans le domaine du voyage.

(archives, Agence QMI)

La présumée fraudeuse n'a pas enregistré de plaidoyer vendredi, mais compter plaider non-coupable lors de son retour en cour le 10 décembre prochain, a précisé son avocate Me Julie Couture.

Manon Hubert opérait au deuxième étage d'un triplex de l'est de Montréal une lucrative affaire de vente de forfaits soleil, de voyages en Europe et de croisières à des prix qui défiaient toute concurrence.

Plusieurs membres de sa famille immédiate recrutaient des centaines de clients parmi leurs connaissances. Manon Hubert s'approvisionnait auprès de l'agence de voyages Langelier, rue Beaubien, à Montréal.

Sa petite affaire a commencé à battre de l'aile à la fin 2011. À court de liquidité, elle se serait mise à émettre des chèques sans provision à l'agence de voyages Langelier, désormais fermée.

C'est à la suite d'une plainte de l'agence que la police de Montréal a ouvert son enquête, qui aura duré 7 mois.

Toutes les victimes qui avaient payé leur voyage comptant ou par chèque n'ont pas encore été remboursées. Seuls ceux qui avaient utilisé leur carte de crédit ont récupéré les sommes perdues.