/regional/montreal/montreal

Des indépendantistes organisent une manifestation satirique

Propos fédéralistes haineux

Une dizaine de militants du Mouvement progressiste pour l'indépendance du Québec ont participé dimanche à une action satirique visant à ridiculiser les propos diffamatoires qu'auraient tenus des fédéralistes. Ces derniers préparaient, le même jour, une manifestation pour le drapeau canadien.

Pour l'occasion, les indépendantistes se sont déguisés en «profédéralistes excessifs». Armés d'affiches sur lesquelles on pouvait lire des citations du personnage fédéraliste de cinéma Bob Gratton, ils ont scandé des slogans sur Stephen Harper, les libéraux ou le Canada en général, en riant.

«Les clichés sont pour montrer que c'est ridicule de tenir un tel discours. Ce dont on s'est rendu compte, c'est que parfois leurs discours sont semblables», a affirmé Thomas Deshaies, porte-parole du mouvement.

Confrontation en ligne

La manifestation pour le drapeau du Canada, dont l'invitation a été publiée sur Facebook, avait donné lieu à de nombreuses insultes entre fédéralistes et souverainistes en ligne.

«On a regardé ce qui était dit sur ce groupe-là et ce qui était dit était complètement affreux, commente M. Deshaies. De dire que le Parti québécois est nazi, que les Québécois francophones étaient tous des buveurs de bière, une espèce de vieux discours qu'il y avait dans les années 60, qui était à l'époque déjà aberrant, qui est en train de ressortir.»

L'action a donc été pensée pour dénoncer ces propos.

«Qu'on soit fédéraliste ou souverainiste, c'est un choix politique qui appartient à chaque personne, a-t-il dit On est pour avoir un débat plus démocratique, plus respectueux.»

Les militants se sont rendus à la contre-manifestation, celle pour le drapeau du Québec, à titre personnel après leur action satirique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.