/news/world

Le premier vaccin contre le VIH sans effet secondaire

Phase un des tests cliniques réussie

Le premier et unique vaccin préventif contre le VIH développé à base d'un virus mort et génétiquement modifié, a passé avec succès la première phase de tests cliniques aux États-Unis, a-t-on appris mardi.

Développé par le Dr Chil-Yong Kang et son équipe de l'Université Western Ontario, ce vaccin nommé SAV001-H, a de bonnes chances de succès maintenant que ce premier obstacle a été franchi. Les résultats préliminaires sont en cours d'analyse et permettront de préparer les étapes suivantes.

Pour mener à bien cette étude clinique, les scientifiques ont créé deux groupes de patients infectés par le VIH, âgés de 18 à 50 ans. Le premier groupe a reçu le vaccin et l'autre un placebo.

Les patients ayant reçu le SAV001-H n'ont présenté aucun effet secondaire ou symptôme particulier. Maintenant que le vaccin a démontré son innocuité et sa tolérance par l'être humain, les prochaines études cliniques devront prouver qu'il est bel et bien efficace et qu'il génère une réponse adéquate de la part du système immunitaire.