/news/homepage

Les mécanismes d'assurance qualité sont trompeurs

Enseignement supérieur

Introduire des mécanismes d'assurance qualité dans les établissements d'Enseignement supérieur du Québec pourrait menacer la qualité de l'enseignement dans les universités, selon l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS).

La mesure, mise de l'avant par le gouvernement en vue du sommet sur l'éducation supérieure de l'hiver, ne pourra régler le problème des hausses des dépenses bureaucratiques et publicitaires, selon l'étude de l'IRIS publiée jeudi.

«L'assurance qualité en éducation est un processus permanent et continu de contrôle de la qualité visant à évaluer la performance des établissements et des programmes d'enseignement supérieur, a expliqué l'IRIS. L'objectif est d'ajuster le prix de la formation à la qualité réelle du débouché sur le marché du travail.»

Toutefois, puisqu'il est difficile de mesurer la qualité des contenus, c'est davantage sur le prix des diplômes qui servent d'indicateurs.

«Ici, le terme trompeur de "qualité" joue le rôle de "Cheval de Troie" afin de permettre la mise en marché du secteur de l'éducation, a indiqué Éric Martin, co-auteur de l'étude. Cela se traduira en retour par une pression à la hausse sur les frais de scolarité et sur les coûts de gestion.»

Ce dernier a précisé que l'exercice a été fait dans plusieurs autres pays dans le monde, notamment aux États-Unis, en Angleterre, au Congo et en Belgique. Une expérience décevante selon lui.

«C'est naïf de croire qu'ici ça va bien fonctionner, ça ne va pas régler le problème, ça va plutôt l'aggraver», a-t-il soutenu.

Son collègue, Maxime Ouellet, a ajouté que le mesure mise de l'avant par le gouvernement constitue davantage un acte de marketing que d'une façon d'améliorer la qualité de l'enseignement.

«Les universités en viennent à dépenser beaucoup de ressources et d'énergie pour nous dire qu'elles sont les meilleures et se tailler une place dans les classements, mais pendant ce temps elles ne se concentrent pas à offrir effectivement un enseignement de qualité», a-t-il dit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.