/news/world

Controverse autour de photos du Vogue

Ouragan Sandy

Sandy et la haute couture ne font pas bon ménage. En voulant rendre hommage aux héros de l'ouragan Sandy, le magazine Vogue a plutôt créé une controverse la semaine dernière. La bible de la mode aux États-Unis publie dans son plus récent numéro une série de photos prises par Annie Leibovitz.

La célèbre photographe a mis en scène des mannequins dans des robes de haute couture sur un bateau de la garde côtière, dans une station hydro-électrique parmi les travailleurs, au service de néonatalogie à l'hôpital Bellevue (qui a été évacué le soir de la tempête quand sa génératrice a rendu l'âme) et entourées de pompiers à Far Rockaway, une des zones les plus dévastées.

(Photo gracieuseté Vogue)

Plusieurs ont trouvé l'éditorial de très mauvais goût, mentionnant que les photos rendaient «glamour» une catastrophe beaucoup trop récente.

Les secouristes auraient mérité d'être photographiés seuls, les mannequins n'ont pas leur place à leurs côtés, fait remarquer le site Slate.com.

Bref, Sandy est un sujet encore très sensible à New York. La ville est loin d'être complètement remise sur pied. Certaines zones de Manhattan sont encore fermées le soir.

Plusieurs New-Yorkais ne sont pas encore retournés chez eux, des commerces et restaurants ont fermé à jamais et plusieurs maisons dans Queens vont devoir être détruites.

(Photo gracieuseté Vogue)

La bonne nouvelle, c'est que la Chambre des représentants a finalement approuvé la semaine dernière l'aide budgétaire de 50 milliards $ pour la réparation des dégâts et indemniser les victimes.

Il aura fallu 78 jours de chantage politique. Pour ce qui est du magazine Vogue, la publication dit avoir fait un don de 1,7 million $ pour la reconstruction.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.