/regional/montreal/montreal

Un amour inconditionnel pour les aînés

Coup de chapeau

TVA Nouvelles

Très souvent, l'actualité amène des histoires d'horreur lorsqu'il est question de centres d'hébergement pour les aînés. Pourtant au quotidien, ils sont nombreux à faire la différence.

C'est le cas de Madeleine Colette, une bénévole qui se dévoue corps et âme pour le bien-être des personnes âgées d'une résidence de Saint-Hubert, sur la Rive-Sud de Montréal.

Depuis six ans, Mme Colette se rend quotidiennement à la résidence Notre-Dame-de-la-Victoire pour enjoliver la vie des aînés qui s'y trouvent.

Madeleine Colette se dévoue corps et âme pour les aînés dont elle s'occupe. (TVA Nouvelles)

Elle n'a pas pris de vacances l'été dernier: «Je me suis dis: 'Mes résidents vont faire quoi?'» Elle n'a pas non plus cessé d'y œuvrer lorsque sa mère est décédée, en septembre dernier, elle est prise par les émotions.

(TVA Nouvelles)

Les premières à reconnaître la contribution de Mme Colette, ce sont les employées et les enfants des résidents.

Certains la voient même comme leur propre mère. «Avec le temps, j'ai appris à la connaître. Je lui ai même écrit un message, comme quoi pour moi, elle était comme une maman», raconte la fille d'une aînée.

Madeleine ne demande pas grand-chose pour la suite des choses, simplement la santé, pour lui permettre de continuer ce travail qu'elle aime plus que tout au monde.