/news/homepage

David contre Goliath

Viol d'une caporale de l'armée

Depuis le 15 décembre 2011, la caporale Valérie (nom fictif) tente d'obtenir la mise en accusation d'un supérieur qui l'aurait violée.

Suite à sa sortie médiatique d'il y a quelques jours, dont sa conversation avec Claude Poirier dans le cadre de l'émission Le Négociateur, une caporale des Forces armées canadiennes doit composer avec le mécontentement de ses supérieurs.

(Crédit photo: Archives Agence QMI)

Loin de démontrer un empressement à faire avancer l'enquête en cours, un commandant l'a plutôt avisé qu'en aucune circonstance elle ne pouvait s'adresser aux médias, et que si elle persistait à contrevenir à cette consigne, il y aurait des conséquences.

Cette situation n'étonne pas Me Michel Drapeau, un colonel à la retraite. Selon lui, la situation n'est pas nouvelle. Des incidents comme celui-ci, il en a vu plusieurs au court de sa carrière.

«Les Forces ont leur propre service d'enquête, de poursuite, d'avocats de la défense, de juges et ce sont tous des militaires. Pour protéger l'image des Forces, ils vont étouffer un sujet particulier», explique-t-il.

Selon l'avocat, il existe une solution bien simple pour prévenir des situations comme celle qui empoisonne la vie de la caporale depuis plus d'un an: mettre des civils dans ces postes. Cette solution a été adoptée dans plusieurs pays, dont l'Angleterre et l'Australie.

«Les gens qui servent dans les Forces ont droit à un service impartial et indépendant», dit-il.

Toujours selon Me Drapeau, l'ombudsman ne peut rien faire dans les causes criminelles, tout comme le système de grief en place actuellement. La seule porte de sortie de la victime est de porter plainte aux autorités.

Avec sa sortie publique, la carrière de la caporale Valérie pourrait être sérieusement compromise. En contrevenant à un ordre direct, elle pourrait être mise en accusation par les Forces armées. S'ensuivrait un procès par voie sommaire devant son commandant. Elle n'aurait alors pas droit à un avocat pour la défendre.

Malgré cela, elle n'entend pas abandonner son combat, elle qui n'a toujours pas rencontré la police militaire.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.