/news/homepage

Un objet non identifié transperce une voiture

Mystère à Québec

Une déflagration d'origine inconnue a causé la stupeur dans le quartier de Limoilou, à Québec, laissant même le véhicule d'un résident avec un trou béant.

La violente détonation s'est fait entendre en plein milieu de la nuit. Les locataires de quatre logements des immeubles situés au 625 et au 675, des Peupliers Est, ont vu leurs fenêtres éclater dans un violent vacarme.

(Crédit photo: Gracieuseté)

Un auditeur de Bouchard en parle au FM93 a donc contacté la station de radio afin de raconter ce qui a suivi.

Bien que Gérard Champagne n'ait pas entendu le bruit en raison de son profond sommeil, il a eu toute une surprise à son réveil. «Mon auto avait un trou immense sur le toit, il était complètement défoncé», a relaté le résident.

Le minivan, garé à côté de sa Chrysler Sebring bourgogne, avait lui aussi des dommages; la vitre arrière avait également éclaté.

«Des gens n'ont pas frappé sur l'auto, c'est clair. Ça n'aurait jamais donné ces dommages-là. C'est vraiment quelque chose qui a explosé», croit M. Champagne.

Expertises

Du côté du Service de police de la ville de Québec, on précise que bien que toutes les hypothèses soient envisagées, l'incidence criminelle est de moins en moins plausible.

«Ce qu'on peut confirmer, c'est que des débris d'objet ont été ramassés près du véhicule et on est en train de faire des expertises pour déterminer la provenance de ces débris-là», a dit Pierre Poirier, du SPVQ.

«Je barre mes portes»

Des vérifications auprès de Transports Canada et de l'aéroport de Québec sont présentement faites. «L'homme n'a peut-être rien vu dans son automobile, mais nous, on a retrouvé des objets aux alentours et ça tend vraiment vers un incident provenant du ciel», a fait savoir M. Poirier.

Tant que la source de l'explosion n'est pas confirmée, Gérard Champagne dit être inquiet quant à sa sécurité. «Je barre mes portes à double tour, je ne comprends pas qui ça peut être», dit l'homme qui affirme vivre une «simple vie de concierge».

Il devra toutefois patienter en attendant les résultats d'expertises. «Vérifier si ça peut provenir d'un avion, à telle heure, à tel endroit, vous comprendrez que ça ne se fait pas en criant ciseaux», a précisé Pierre Poitier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.