/news/homepage

Une arme et des balles disparues en prison

Pénitencier de Cowansville

EXCLUSIF — Une arme artisanale et des balles auraient été entrées illégalement dans l'établissement correctionnel de Cowansville en Montérégie, il y a une dizaine de jours. Depuis, malgré des fouilles intensives, l'arme et les munitions demeurent introuvables.

Claude Poirier a eu vent de cette nouvelle qui émanerait du Centre de détention Rivière-des-Prairies par le biais de messages laissés sur sa boîte vocale.

Le chroniqueur judiciaire et policier de TVA Nouvelles a tenté de se faire confirmer sa primeur par le président du Syndicat des agents correctionnels du Canada, mais Pierre Mallette sait seulement que les informations à l'origine des fouilles de l'établissement carcéral proviennent d'une prison ou d'un pénitencier.

Meurtre

Claude Poirier a également appris que l'arme et les balles ont été entrées en douce au pénitencier de Cowansville à dessein de commettre un meurtre.

Pierre Mallette soutient que toute information doit être prise au sérieux. «Il faut toujours être sur ses gardes. Les fouilles ont été faites, mais c'est comme chercher des balles dans une botte de foin. Et la cour extérieure est grande.»

«Le pénitencier est demeuré fermé au complet durant quatre ou cinq jours l'autre fin de semaine et au début de la semaine dernière. Il y a eu des fouilles toute la semaine avant de rouvrir chacun des secteurs», a confirmé le président du Syndicat des agents correctionnels du Canada.

Inquiétude

Pierre Mallette croit que l'information véhiculée sur la boîte vocale du Négociateur peut être fausse puisque les fouilles ont été vaines. «Il y a parfois des informations comme ça qui font du dommage. L'an dernier en Nouvelle-Écosse, on a eu une information comme quoi il y avait des explosifs. On a fermé l'établissement carcéral, mais on n'a rien trouvé.»

Le fait que l'arme artisanale et les munitions n'aient pas été retrouvées a «créé beaucoup d'inquiétude» chez les agents correctionnels de Cowansville reconnaît M. Mallette. «Il faut se serrer les coudes. Il faut être à l'affut de toute information.»

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.