/news/world

Brigitte Bardot réclame l'arrêt du trafic de chiens

Thaïlande

Ardente défenseure des animaux petits et grands, Brigitte Bardot réclame cette fois que la Thaïlande stoppe le commerce illicite des chiens.

L'ancienne actrice française a demandé au premier ministre thaïlandais, Yingluck Shinawatra, de mettre un terme au trafic de chiens tués dans des abattoirs clandestins pour leur viande et leur peau.

«Tha Rae est le lieu d'un immonde trafic où l'on tue les chiens pour la viande et pour leur peau dans des abattoirs clandestins après avoir été sauvagement capturés au bord des routes ou volés à leur propriétaire», a écrit Brigitte Bardot au premier ministre Shinawatra dans une lettre rendue publique mercredi par sa Fondation.

La femme de 78 ans estime que «chaque année 100 000 chiens sont tués et autant ou plus sont illégalement exportés vivants de toute la Thaïlande dans des conditions atroces, empilés et affamés pendant plus de 36 heures de route pour être brutalement tués et consommés au Vietnam».

Brigitte Bardot invite M. Shinawatra à visionner un documentaire réalisé par des militants thaïlandais mis en ligne sur YouTube intitulé Hell on Earth- Thailand's Dog Meat Trade.

La Fondation Bardot et la Fondation thaïlandaise Soi Dog luttent ensemble pour une «gestion humaine» de la population canine errante en Thaïlande.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.