/news/homepage

De profondes douleurs

Incendie mortel à Thurso

La mère de l'une des deux fillettes décédées hier dans l'incendie d'une maison familiale à Thurso en Outaouais et une amie de la famille qui était présente au moment du drame, ont accepté de parler à TVA Nouvelles aujourd'hui.

La mère de la petite Rebecca Léger, 8 ans et de sa sœur Emmanuelle Léger, 12 ans gravement blessée la nuit du drame, ne se trouvait pas sur les lieux quand le brasier a emporté sa fillette. Elle est l'ex-conjointe du père de famille qui a tout tenté pour sauver ses enfants, Martin Léger.

Sandra Letang est dévastée et inconsolable. La douleur causée par la perte de sa petite Rebecca est profonde.

«C'était une petite fille enjouée, qui aimait tout le monde, colleuse comme dix. Elle va me manquer, c'est insupportable. Elle était tellement belle, tellement fine, tellement énergique, tellement tout», raconte-t-elle.

Malgré tout, elle reste au chevet de son aînée, Emmanuelle, qui se trouve toujours à l'hôpital dans un état grave.

«Elle est brûlée sur une grosse partie de son corps: ses mains, ses pieds, sa poitrine, son front, ses cheveux. Ils la tiennent dans un coma artificiel pour ne pas qu'elle souffre, pour qu'elle ne sente rien, mais elle est hors de danger», précise Mme Letang.

«Elle était rendue dans le feu»

Une amie d'Emmanuelle, Anouk Robineau, 11 ans se trouvait aussi dans la maison familiale la nuit de l'incendie.

«Elle a sauté et là, elle était rendue dans le feu», se souvient-elle.

Anouk a été plus chanceuse que son amie et s'en est tirée avec quelques brûlures aux mains. Elles se trouvaient toutes deux au sous-sol de la résidence quand les flammes se sont propagées. Ce sont les cris des membres de la famille qui les ont tirées du sommeil. Selon Anouk, il n'y avait pas de détecteurs de fumée fonctionnels.

Elles doivent leur vie à Martin Léger qui a tout fait pour les sortir de la maison.

«L'autre fenêtre qu'on essayait d'ouvrir avait trois gros carreaux de vitre et un contour en bois. Son père a donné un coup de pied et on est sortis par la fenêtre de la cave», explique la jeune fille.

L'incendie a aussi emporté la fillette de Martin Léger et de sa nouvelle conjointe, Natasha Fortin, Amanda Price-Fortin, 3 ans.

Rebecca et la petite Amanda sont demeurées coincées au deuxième étage de la maison.

«Emmanuelle voulait rentrer dans la maison, mais je lui ai dit non parce que c'était tout en feu. Elle voulait aller chercher ses deux sœurs», relate Anouk Robineau.

Martin Léger se trouve toujours hospitalisé tout comme Natasha Fortin, mais il est maintenant hors de danger. Deux autres enfants ont obtenu leur congé de l'hôpital aujourd'hui.

Un problème électrique serait à l'origine de l'incendie. Selon le porte-parole de la Sûreté du Québec, Marc Tessier, le feu aurait pris naissance dans une boîte électrique située au sous-sol de la résidence.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.