/news/homepage

Deux chauffeurs de la STM sauvagement agresssés

Montréal

Deux chauffeurs d'autobus de la Société de transport de Montréal (STM) ont été victimes d'agressions lors de deux événements distincts au cours de la même nuit, mercredi.

Dans le premier cas, le conducteur d'autobus a été battu à la suite d'une altercation avec trois passagers, vers 2h30, au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Jean-Talon.

(Agence QMI)

Les policiers ignoraient le motif de la dispute, mais le chauffeur «a été frappé à plusieurs reprises au haut du corps», a indiqué Pierre-Luc Du Sablon, porte-parole du Service de la Ville de Montréal (SPVM).

L'homme, âgé de 36 ans, a été transporté à l'hôpital. «Son état est sérieux, mais stable», a précisé le porte-parole.

Quant à ses assaillants, ils ont rapidement pris la fuite après l'agression. Selon le SPVM, il s'agirait de deux noirs et un blanc, tous dans la vingtaine. Les enquêteurs croyaient pouvoir récupérer des images provenant de la caméra de surveillance de l'autobus afin de mieux les identifier.

(Agence QMI)

Quelques heures après cette première agression, un autre chauffeur d'autobus de la STM a été attaqué au coin des rues Ontario et Cadillac.

«Vers 6h, l'employé de 62 ans a reçu un coup de poing au visage de la part d'un usager qui entrait dans son véhicule», d'après Laurent Lessard, porte-parole du SPVM. Le suspect, un Noir de 31 ans, serait par la suite allé s'asseoir à l'arrière de l'autobus jusqu'à l'arrivée des policiers.

(Photo: Agence QMI)

La victime n'a reçu que des blessures mineures. Pour sa part, le présumé agresseur a été arrêté puis libéré. Il sera accusé de voies de fait et de voies de fait simple.

«Les deux incidents ne seraient toutefois pas reliés», a précisé M. Lessard.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.