/regional/quebec/quebec

111 km/h dans une zone de 70

Chantiers routiers

Alors que les travaux reprennent sur les chantiers routiers, les automobilistes semblent avoir retrouvé leurs vieilles habitudes.

Une équipe de TVA Nouvelles s'est rendue sur le chantier du pont de la route 138, au pied de la chute Montmorency pour y prendre des mesures avec un radar et les résultats sont inquiétants

(TVA Nouvelles)

En 10 minutes, notre équipe a mesuré la vitesse de 77 véhicules et tous roulaient, au moins, à la  la vitesse maximale permise, qui était de 70 km/h.

44 % des automobilistes ont affiché des vitesses allant de 70 à 89 km/h et 56 %, des vitesses de 90 km/h et plus.

Le champion: 111 km/h dans une zone de 70, à 9 km/h du grand excès de vitesse. Cette vitesse de  111 km/h aurait pu valoir à son auteur une amende de 390 $, assortie de 3 points d'inaptitude.

«L'obstacle, c'est le chantier.»

La sécurité sur les chantiers routiers, c'est aussi le problème des signaleurs routiers qui doivent composer avec des automobilistes trop pressés ou trop distraits.

Rencontré sur le chantier de l'échangeur Charest-Robert-Bourassa, à Québec, Pierre-Paul Pauzé dit qu'il doit toujours se comporter comme s'il était en danger de mort.

«Il faut avoir des yeux tout le tour de la tête. L'accident, c'est deux distractions: je suis distrait, l'automobiliste est distrait. Un plus un, égale deux. Paf! c'est l'accident.»

(TVA Nouvelles)

Et, aux automobilistes qui perdent patience lorsqu'il les arrête pour faire passer un camion, M Pauzé a ceci à dire:

«L'obstacle, c'est le chantier. Malheureusement, on n'a pas le choix. Il faut faire les réparations, il y a des travaux à faire: c'est l'obstacle. Nous, on est là pour aider les gens à passer l'obstacle.»

D'ailleurs, l'association qui regroupe les signaleurs routiers du Québec voudrait qu'on double les amendes et points d'inaptitude des automobilistes qui ne respectent pas les indications des signaleurs.