/news/homepage

Il refuse de sortir de sa voiture enflammée

Poursuite policière à Laval

Un conducteur a été arrêté à Laval, jeudi matin, après avoir endommagé plusieurs voitures et refusé de sortir de son véhicule en flammes.

Peu avant 7h, un policier de la Sûreté du Québec (SQ) a vu une voiture circuler de façon étrange, sur le boulevard Dagenais.

Il a donc tenté de l'intercepter, mais le conducteur a refusé de s'immobiliser et a continué sa route, a indiqué le sergent Ronald McInnis, porte-parole de la SQ. Chemin faisant, l'homme a heurté deux autres véhicules, mais sans causer d'importants dommages.

(Crédit photo: Agence QMI)

Les policiers ont alors choisi d'utiliser un tapis à clous. L'opération a fonctionné et le véhicule s'est enfin immobilisé.

Au même moment, les agents de la SQ se sont aperçus que l'automobile était, pour une raison encore inconnue, en feu. Le conducteur refusait d'en sortir et ne voulait pas non plus laisser partir la passagère qui l'accompagnait.

Un policier a été obligé de fracasser la vitre pour «le sortir de force», a raconté M. McInnis. La passagère a alors pu s'échapper de la voiture. Elle a été conduite au poste de police afin d'y faire une déclaration, selon le porte-parole de la SQ.

Des analyses sanguines ont été demandées pour le conducteur. Celui-ci pourrait faire face à de nombreuses accusations, dont conduite avec les facultés affaiblies et conduite dangereuse.

(Crédit photo: Agence QMI)

Enquête transférée

Ce sont finalement les policiers de la Ville de Laval qui ont repris l'enquête, puisqu'un délit semblait avoir été commis avant que la voiture de la SQ ne prenne en chasse l'automobiliste fautif.

Selon Stéphane Pilon de la police de Laval, le suspect est connu des policiers lavallois depuis de nombreuse année pour différent type de délits.

La passagère d'un véhicule serait une ex-copine que l'homme n'avait pas revue depuis plusieurs années. «Ils se sont croisés au cours de la nuit et auraient décidé d'aller finir la soirée à un autre endroit. La dame aurait cependant été victime de voies de fait pendant que le suspect conduisait ce qui pourrait expliquer en partie la conduite erratique du véhicule», a expliqué le lieutenant Pilon.

L'homme était toujours détenu et devrait comparaître vendredi au palais de justice de Laval où il pourrait être accusé de voies de fait, de séquestration, de conduite avec les facultés affaiblies et de conduite dangereuse.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.