/regional/montreal/montreal

Accommodement pour une fête juive

Cols bleus réaffectés

Une note de service a été remise hier soir à plusieurs cols bleus de l'arrondissement Côte-des-Neige-Notre-Dame-de-Grâce leur demandant de modifier les interdictions de stationnement de certaines rues pour accommoder la communauté juive qui y vit.

(Agence QMI)

La fête du Chavouot, qui a débuté hier soir et se poursuit jusque demain soir, interdit la production ou la modification d'énergie, ce qui implique que les voitures ne peuvent pas être déplacées.

Des équipes de cols bleus, qui étaient affectés au colmatage de nids-de-poule, ont dû à la place camoufler les interdictions de stationner pour éviter le passage des balais mécaniques dans une cinquantaine de rues.

(Agence QMI)

Questionné sur cet évènement, le maire de l'arrondissement n'avait toujours pas réagi tôt en matinée.

De son côté, le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, a réagi en disant que «c'est un accommodement qui n'est pas nécessaire».

«On ne peut pas commencer à avoir des règles de signalisation routière selon les religions, ça n'a pas de bon sens parce que là, on n'en finira plus. Si on commence à avoir des règles de signalisation routière selon chacune des religions, on s'entend que cela n'a pas de bon sens, ça n'aura plus de fin», a-t-il continué. «Tous les Québécois doivent respecter les règles de signalisation routière, peu importe la religion qu'on peut avoir, et dans ce cas-ci, il n'y en a pas de discrimination. Tout ce que ça fait, ça crée de la bisbille, ça nous divise plutôt que de nous rassembler. Ça démontre encore une fois que ça prend des règles claires.»

Marvin Rotrand réagit

Marvin Rotrand, un conseiller de confession juive de l'arrondissement Snowdon ne s'est pas gêné pour répondre au ministre Drainville, et lui a demandé subtilement de se mêler de ses affaires.

«Je sais que M. Drainville a des problèmes avec un Québec plus cosmopolite, où les gens vivent bien ensemble. À Montréal il y a certaines pratiques dans certains arrondissements. Ça fait plus de trente ans que la Ville ne fait pas le balayage des rues en raison de fêtes juives», a-t-il commenté à TVA Nouvelles.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.