/news/homepage

60 millions pour les sinistrés de Lac-Mégantic

Aide gouvernementale

La première ministre Pauline Marois a annoncé que 60 millions de dollars seront disponibles pour venir en aide aux habitants de Lac-Mégantic. Une première tranche de 25 millions $ sera versée immédiatement pour l'aide d'urgence.

Dès lundi, les familles évacuées auront droit à une aide forfaitaire de premier recours de 1000 $ pour l'achat de nourriture et de biens de première nécessité.

Les familles auront également droit à une aide supplémentaire de subsistance ainsi qu'un appui financier pour les biens meubles des citoyens. Les citoyens dont les résidences ont été endommagées ou détruites par le feu auront droit à une aide pouvant atteindre 200 000 $.

En tout, 8 millions $ seront consacrés à l'aide d'urgence pour les personnes et 7 millions $ seront alloués à la municipalité pour l'aider à «parer au plus pressant». La première ministre a en outre annoncé que les frais directs encourus par la Ville pour répondre au sinistre seront remboursés à 100%.

Le gouvernement va également compenser au cours des deux prochaines années la perte de revenus fiscaux découlant de la destruction de bâtiments pour lesquels la municipalité ne touchera plus de taxes.

Cette première tranche d'aide comprend également un montant de 10 millions $ qui sera consacré au relogement et à la relance des entreprises qui ont été touchées par l'explosion des wagons-citernes de la Montreal Maine & Atlantic Railway (MMA).

Reconstruire la municipalité

Une seconde tranche de 25 millions $ sera débloquée au cours des prochains jours afin d'aider la municipalité à planifier la reconstruction du centre-ville et de ses infrastructures. La première ministre a toutefois tenu à préciser qu'il ne s'agissait que d'un montant de départ.

«C'est une mince consolation, nous le savons très bien, mais nous allons aider Lac-Mégantic à rebâtir un centre-ville moderne, beau et attractif», a promis Mme Marois.

La chef du gouvernement québécois a également annoncé la mise sur pied d'un fonds spécial d'aide à l'économie de 10 millions $. Les paramètres de ce fonds seront définis ultérieurement en collaboration avec la communauté et les partenaires économiques locaux.

Plus tôt en matinée, le ministre des Finances, Nicolas Marceau, avait mentionné que le gouvernement consacrerait toutes les ressources nécessaires pour venir en aide aux citoyens de Lac-Mégantic, nonobstant les efforts pour atteindre l'équilibre budgétaire.

«Le contexte budgétaire n'a pas d'influence sur les moyens qu'on met à la disposition de la communauté, a déclaré le ministre à son arrivée à l'Assemblée nationale. On fait tout ce qui est nécessaire, le gouvernement est entièrement dédié à aider les familles, les proches et la communauté à se relever de cette tragédie.»

Solidarité

La première ministre a rappelé que «tout le Québec était en deuil» à la suite des événements de Lac-Mégantic. En signe de solidarité envers les citoyens de la municipalité, elle a annoncé que les drapeaux du Québec ornant le Parlement et les édifices publics allaient être mis en berne pour une période d'une semaine à compter de jeudi matin.

«Nous sommes tous très affectés par le drame qui a frappé la communauté de Lac-Mégantic. Nous sommes tous envahis par un sentiment de dévastation, mais aussi par une très grande solidarité», a indiqué Mme Marois.

La première ministre a tenu à saluer le courage et le «travail exceptionnel» de la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, ainsi que des équipes d'intervenants qui sont à pied d'œuvre depuis samedi. Elle a aussi salué la solidarité dont a fait preuve l'ensemble des élus de l'Assemblée nationale.

Aide psychologique

De son côté, le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a invité les personnes aux prises avec des symptômes d'angoisse, d'anxiété, de cauchemars, d'insomnie ou de perte d'appétit à consulter les ressources psychologiques mises à leur disposition.

«Il faut qu'ils consultent rapidement. Vous savez que plus on intervient tôt, plus on diminue le risque de choc post-traumatique, et je pense que ces interventions précoces sont extrêmement cruciales», a dit M. Hébert.

Le ministre a indiqué qu'une équipe de psychologues, de travailleurs sociaux, de psychoéducateurs et d'infirmières avait été constituée. Des intervenants de toutes les régions du Québec ont été mobilisés afin d'offrir des soins 24 heures sur 24 aux résidents de Lac-Mégantic et à leurs proches, mais également aux différents intervenants sur place (pompiers, ambulanciers, équipes de recherche, etc.)

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie