/news/homepage

Les 50 disparus probablement décédés

20 morts à Lac-Mégantic

Cinq personnes se sont ajoutées à la liste des disparus de Lac-Mégantic de ce matin, portant le nombre provisoire à 20 morts.

L'inspecteur Michel Forget de la Sûreté du Québec (SQ), a précisé en point de presse cet après-midi, qu'il y a maintenant une cinquantaine de Méganticois qui sont rapportés manquants ou disparus depuis la tragique nuit de samedi.

«Au début de la tragédie, nous avons reçu des milliers de signalements de personnes disparues et ou manquantes. Dès lors, les efforts ont permis de réduire se nombre considérablement.

Une première liste a été établie à 1000 personnes [...] puis à 750 et grâce à l'appui du public, diverses démarches d'enquête la liste des personnes disparues et possiblement décédées s'élève à 50», a informé Michel Forget.

Michel Forget (Capture d'écran TVA Nouvelles)

Toutes ces familles ont été rencontrées par la SQ, accompagnée de divers intervenants des services sociaux, du bureau du coroner, du BST ainsi que d'un membre de la chambre des notaires afin de les appuyer dans ce deuil. 

Identification d'une première victime

Une première victime a été formellement identifiée cet après-midi. La famille a été informée et rencontrée. Par respect pour celle-ci, la SQ a refusé de dévoiler son identité.

Le policier a également insisté pour que les gens qui ont eu des contacts avec des membres de leur famille ou des amis qu'ils avaient rapportés disparus communiquent avec la SQ.

«La liste fluctue, car des gens se rapportent, d'autres gens nous en informent [des disparitions] pour que l'on puisse actualiser la liste le plus rapidement possible et éviter la victimisation.»

Respect des familles

L'enquêteur Brunet a demandé aux médias et à la population d'être prudents en diffusant les photos ou les noms des personnes manquantes «en respect pour les familles». Des citoyens ont vu des images de leurs proches portés en théorie disparus, mais qui en réalité sont bien en vie.

«Personnellement ce matin, j'étais à côté d'une personne qui a vu un nom sur cette liste-là, qui a vu un visage qui a été publié. Cette personne-là a été drôlement impactée alors que cette personne-là était vivante», appuie le gradé de la SQ.

La Sûreté du Québec mène sur le terrain une enquête criminelle. Deux cents policiers sont toujours à pied d'œuvre en quête de la moindre information. S'il y a lieu, des accusations seront déposées par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

(Photo gracieuesté de la Sûreté du Québec)

Feu vert aux entreprises

Cinq jours après la catastrophe ferroviaire qui a éventré le cœur de Lac-Mégantic, toutes les entreprises qui se trouvent sur le territoire de la ville peuvent reprendre leurs activités. C'est ce qu'a fait savoir la mairesse Colette Roy-Laroche avec un large sourire, ce matin.

La politicienne, qui est de tous les points de presse depuis samedi, a rappelé à ses concitoyens que l'avis d'ébullition de l'eau est maintenu par mesure de précaution.

Elle a aussi fait savoir que le centre d'hébergement est toujours en place puisque 800 Méganticois ne peuvent pas encore rentrer chez eux.

Mme Roy-Laroche a également tenu à souligner le courage dont font preuve les sinistrés et tous les résidants qui «rebondissement rapidement» en créant notamment plusieurs comités.

Distribution de bons

Quelque 1200 résidants de Fatima et Cousineau ont pu réintégrer leur domicile hier sans heurts a informé la coordonnatrice de l'Organisation régionale de la sécurité civile de l'Estrie.

Christine Savard a précisé que tous les jours de 9 à 20 heures, la Croix-Rouge distribue des bons d'achat échangeables pour les «besoins essentiels», soit la nourriture, les produits de soins et d'entretien.

«La distribution se fait à la polyvalente Montignac. Les bons sont pour tous les sinistrés et la population évacuée. Pour les prochains jours par contre, les bons d'achat seront distribués en priorité aux gens qui ont pu réintégrer leur résidence, précise Mme Savard. Tout ça est possible grâce à la grande générosité de la population.»

Aide psychologique

Le directeur général du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Granit, Pierre Latulippe, indique pour sa part que des professionnels de la santé sont toujours déployés sur le terrain pour aider les citoyens.

«L'organisation des services psychosociaux évolue au jour le jour en fonction des besoins. Tous les jours, plus de 30 professionnels de la santé sont là autant à la polyvalente Montignac au centre d'accueil des familles, que dans les rues où il y avait réintégration des résidences, les supermarchés, les restaurants pour soutenir la population.»

«Plus on intervient tôt, plus on diminue le risque de choc post-traumatique et je pense que ces interventions précoces sont extrêmement cruciales», a maintenu le ministre de la Santé, Réjean Hébert.

COORDONNÉES IMPORTANTES

Ligne pour les citoyens: (819) 583-2441

Urgence Québec

Pour faire un don à la Croix-Rouge canadienne:

- en ligne

- par téléphone: 1 (800) 418-1111

- par SMS: textez ROUGEQC ou REDCROSS au 30333 (don automatique de 5$)

Dans la même catégorie