/regional/sherbrooke/centreduquebec

Une course pour la vie

Lac-Mégantic

Plus d'un millier de joggeurs ont été accueillis en héros par la foule de Lac Mégantic après une course à pied de 12 km partie de Nantes en hommage aux victimes.

«Je l'ai fait pour elle», a expliqué Emmanuel Tossel, dont la conjointe Mélissa Roy est décédée dans l'explosion du centre-ville de Lac Mégantic, il y a deux semaines.

Il a d'ailleurs mené la course en compagnie du frère de la victime, Bobby Roy. En mémoire de la jeune femme de 29 ans, ils ont fait le parcours avec sa chaussure dans les mains.

(Agence QMI)

À l'arrivée, les deux hommes ont salué la foule avant d'éclater en larmes.

«C'était vraiment émouvant, elle était avec nous, a raconté Bobby Roy, ému. On était fatigués, mais il y avait une force qui nous poussait à avancer.»

Habitué de courir trois fois par semaine avec sa copine, Emmanuel Tossel était sans mot à la fin de la course. Ses proches étaient venus en grand nombre pour l'encourager et le consoler, plusieurs d'entre eux arborant une photo de Mélissa sur leur chandail.

«C'est comme un pèlerinage», a commenté sa cousine, Julie Laflamme, venue de Saint-Jean-sur-Richelieu.

«C'est une étoile de plus qui brille dans le ciel, a dit Linda Proteau, la mère de Mélissa. La course va nous aider à passer au travers.»

Au total, plus d'un millier de joggeurs ont pris part à la course entre Nantes et la polyvalente de Lac Mégantic. Un parcours symbolique puisqu'ils ont longé la voie ferrée.

(Agence QMI)

Pour les organisateurs, il était primordial que les coureurs forment un peloton à l'arrivée, en symbole de solidarité.

«La course était vraiment magique, les gens criaient "Mégantic" et s'applaudissaient, a raconté Christian Merciari, l'organisateur de l'événement. On a beaucoup parlé de ce qui est triste, et là, c'est positif. Les gens sont très solidaires.»

«Il y a beaucoup de gens de l'extérieur, ça me touche beaucoup de voir tout ce monde-là qui est venu pour nous», a commenté Jacques Bureau, qui est venu à la marche avec ses deux filles.

«On voulait leur rendre hommage, on ne les oubliera pas», a ajouté sa fille Marie-Hélène.

Après une minute de silence en la mémoire des victimes, Christian Merciari a rendu hommage à la mairesse de Lac Mégantic, Colette Roy-Laroche, en la présentant à la foule comme «la mairesse du Québec». Cette dernière a d'ailleurs été chaudement applaudie.

«Ça nous donne beaucoup de courage, un élan et de l'énergie pour continuer à vivre et à organiser notre ville», s'est-elle félicitée.


Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.