/news/culture

Fin de spectacle abrupte pour Kaïn

Rimouski

Assurant la première partie de l'ancien chanteur de la formation Styx, Dennis DeYoung, le groupe Kaïn a alimenté les discussions, à la fin de son spectacle, vendredi soir, aux Grandes Fêtes du Saint-Laurent/Financière Sun Life de Rimouski.

Après une prestation d'une heure, le chanteur Steve Veilleux a démontré son mécontentement à la foule. Les musiciens avaient été informés, quelques secondes auparavant, qu'ils devaient quitter la scène pour laisser la place à l'équipe de DeYoung.

Visiblement frustré, Veilleux n'a pas hésité à exprimer sa colère pour cette fin abrupte, créant un malaise collectif parmi les dizaines de milliers de spectateurs réunis au parc Beauséjour.

«C'est la première fois en 12 ans de carrière qu'on se fait tirer la «plogue». On se fait sortir à la moitié du «pacing» parce que du monde plus important embarque sur scène, dont on se câl... Désolé, on fera plus long la prochaine fois», a indiqué l'artiste, avant de conclure avec la traditionnelle chanson Embarque ma belle.

Selon plusieurs observateurs, les membres de Kaïn ont quitté le site des Grandes Fêtes, quelques minutes seulement après leur sortie rocambolesque. Ils auraient terminé leur soirée dans un bar de Rimouski.

Depuis vendredi soir, de nombreux festivaliers expriment leur colère sur les réseaux sociaux et sur la page Facebook des Grandes Fêtes du Saint-Laurent. Les messages portent sur la performance chaotique du groupe et sa sortie précipitée.

Lors de leur dernier passage à l'événement musical rimouskois, en 2008, Kain avait aussi créé une polémique en exigeant de la foule «qu'elle se réveille», s'attirant des réprimandes des spectateurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.