/news/world

Snowden primé pour son «intégrité dans le renseignement»

Accusé d'espionnage

L'ancien consultant du renseignement américain, Edward Snowden, a reçu jeudi un prix remis annuellement par une association américaine composée notamment d'anciens membres de la CIA pour «son intégrité dans le travail de renseignement».

«The Government Accountability Project», une organisation fondée par des anciens de l'agence américaine de sécurité nationale (NSA), de la CIA, du FBI ou encore du ministère de la Justice américain, a remis ce prix à Moscou où Edward Snowden, recherché par les Etats-Unis pour ses révélations sur la surveillance électronique américaine, vit en exil.

L'association a expliqué sur son site que cette récompense «était annuellement décernée par des officiers à la retraite de la CIA à des membres de la communauté du renseignement pour leur intégrité dans leur travail». Aucun détail n'était donné sur les circonstances de la remise de ce prix.

«Edward a l'air en pleine forme, il s'exprime bien, il est concentré et suit parfaitement ce qui se passe aux Etats-Unis et dans le monde», a néanmoins détaillé Jesselyn Radack, une ancienne experte auprès du ministère de la Justice.

Cette récompense a été remise le jour de l'arrivée du père d'Edward Snowden à Moscou.

Rencontre père et fils

Le père d'Edward Snowden, Lonnie Snowden, est arrivé jeudi à Moscou, où il doit voir son fils dans un lieu tenu secret.

Il est arrivé jeudi matin à l'aéroport de Moscou Cheremetievo -- dans la zone de transit duquel son fils avait passé plus d'un mois avant d'obtenir le 1er août un asile provisoire d'un an en Russie. Il a été accueilli par l'avocat russe de son fils Anatoli Koutcherena.


Lon Snowden à son arrivée à l'aéroport
(Crédit photo: AFP)

«Je suis là pour (...) en savoir plus sur la situation de mon fils», a-t-il déclaré, selon des images tournées par la télévision publique russe.

Lon Snowden a précisé ne pas avoir eu de contacts directs avec Edward, qui réside dans un endroit tenu secret, et n'avoir "vraiment aucune idée" de ses intentions futures.

Lors d'une interview accordée peu après à la chaîne de télévision publique Rossia 24, le père du jeune informaticien a déclaré souhaiter que son fils reste en Russie.

«J'espère qu'il va rester ici. Je suis content qu'il ait obtenu un asile provisoire. (...) Je suis reconnaissant envers le président Vladimir Poutine», a-t-il dit.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.