/regional/quebec/quebec

Pauline Marois et Régis Labeaume absents de la cérémonie

Jour du Souvenir à Québec

TVA Nouvelles

La traditionnelle cérémonie de commémoration des militaires morts au combat du Jour du Souvenir s'est déroulée sans la première ministre Pauline Marois et le maire Régis Labeaume, ce matin, à Québec.

À 11 h 11, madame Marois était à Bécancour pour annoncer l'implantation d'une usine d'hydroliennes. C'est donc la ministre du Travail, Agnès Maltais, qui représentait le gouvernement Marois, ce matin.

Explication de la première ministre: un agenda particulièrement chargé et le fait qu'elle voulait rencontrer les dirigeants de Boeing, également présents à Bécancour et dont l'agenda est aussi particulièrement chargé.

Mme Marois s'est cependant rendue cet après-midi, à 15 heures, déposer une gerbe de fleurs à Croix du sacrifice, tout près du Parlement, en compagnie de membres du Royal 22e Régiment.

Quant au maire Labeaume, trop occupé, semble-t-il, par la formation de son comité exécutif, il s'est fait remplacer par la conseillère Michelle Morin-Doyle.

(Agence QMI)

Les 100 ans du Royal 22e Régiment

Cela dit, le Royal 22e Régiment célèbre cette année ses 100 ans d'existence. Un anniversaire qui sera souligné par diverses cérémonies tout au long de l'année.

Ce régiment francophone a participé à de nombreux conflits et à plusieurs missions de paix au cours de son existence, depuis la Première Guerre mondiale jusqu'à la mission en Afghanistan.

«Ça fait 100 ans qu'un régiment travaille, vit en français à travers le monde. Son histoire est profondément ancrée dans celle de la ville de Québec et du Québec», rappelle la ministre Maltais.

«Aux gens qui disent qu'ils sont contre l'armée, je dis toujours: écoutez, ce sont des élus comme moi qui les envoient risquer leur vie à travers le monde. Alors, il faut qu'on soit d'un immense respect pour ces gens-là. Ça fait 100 ans qu'on les envoie se battre à travers le monde.»