/news/homepage

Les rouages de l'International examinés

Commission Charbonneau

C'est un passage plutôt bref qu'aura fait Paul Faulkner devant la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction (CEIC).

Après avoir témoigné pendant seulement une vingtaine de minutes hier, le directeur général du Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (l'International) a conclu son récit cet avant-midi.

Le témoignage de M. Faulkner, qui a succédé à Donald Fortin l'automne dernier, n'aura servi qu'à instruire la Commission quant à la structure et aux rouages de l'International.

En contre-interrogatoire, Me André Dumais, représentant le Conseil provincial, a longuement fait état des «mesures de contrôle» dont s'est doté le syndicat pour assurer une «saine gestion».

Le prochain témoin à être entendu sera le pdg de Ganotec, Serge Larouche.

MISES À JOUR

11h20: PAUSE

11h19: Me Dumais semble en avoir terminé. Renaud Lachance pose une question au témoin.

11h13: Me Dumais poursuit son exercice de disséquer les constitutions.

10h59: «Ça serait le fun qu'il y ait une question pour le témoin de temps en temps», dit Me LeBel, alors que Me Dumais fait une longue introduction à ses questions.

10h49: On fait état de l'une des constitutions et de sa section «suspension des syndicats locaux».

10h46: Me Dumais annonce qu'il va parler des «mesures de contrôle» pour assurer une «saine gestion» au sein de l'International.

10h40: Me Dumais poursuit dans la même veine que Me LeBel quant à la structure et au fonctionnement de l'International.

10h29: Me LeBel dit qu'elle en a terminé avec le témoin. Me André Dumais, du Conseil provincial, entame son contre-interrogatoire.

10h27: Il est question des décisions que peuvent prendre les gérants d'affaires.

10h14: Après avoir disséqué les associations, on parle de la structure du Conseil provincial comme tel. Quand vient le temps de l'élection du comité exécutif, ce sont des délégués qui votent. Nombre de délégués en fonction de la représentativité des associations. Pour ce qui est du choix des délégués, explique Faulkner, les sections locales se réfèrent à leurs statuts et règlements.

10h07: À savoir s'il y a un code d'éthique dans les sections locales, le témoin répond qu'il y a les statuts et règlements.

10h05: On parle du rôle du Conseil provincial: négociation des conventions collectives, avantages sociaux, chômage, formation dans l'industrie de la construction, répond notamment Faulkner.

10h03: Témoin dit que les agents d'affaires de l'International ne s'occupaient pas du placement syndical avant les modifications à la loi.

9h53: Les sections locales s'occupent de recevoir les plaintes des travailleurs, explique le témoin.

9h41: Me LeBel passe en revue les associations de l'International au Québec.

9h37: Me Sonia LeBel reprend son interrogatoire là où elle avait terminé, au sujet de la structure de l'International.

9h36: Début des audiences pour la journée. M. Faulkner est assermenté.

Dans la même catégorie