/news/politics

Pauline Marois présente Djemila Benhabib

Claude-André Mayrand

Au troisième jour de la campagne électorale, Pauline Marois a présenté vendredi sa candidate vedette dans Mille-Îles, l'essayiste Djemila Benhabib.

L'évènement a eu lieu au restaurant Le Vieux four, dans le secteur de Saint-Vincent-de-Paul, à Laval.

Il s'agira d'une deuxième campagne électorale pour celle qui a tenté de se faire élire pour le PQ en 2012 dans la circonscription de Trois-Rivières.

«Femme de parole et de conviction, elle défend avec ardeur le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes. Djemila peut témoigner de l'importance d'un État laïque, une condition essentielle pour faire du Québec une société plus accueillante», a dit Pauline Marois.

Djemila Benhabib est l'auteure des livres Ma vie à contre-Coran, Les Soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident et Des femmes au printemps.

Figure de proue de la laïcité au Québec, la militante était signataire, en octobre dernier, d'une lettre des Janette appuyant la charte des valeurs québécoises du gouvernement du Québec.

«L'égalité entre les femmes et les hommes, la laïcité de nos institutions et l'affirmation de l'identité québécoise sont des valeurs qui me sont chères, a souligné Mme Benhabib. Le gouvernement a affirmé qu'il respecte ces valeurs et met en avant sa volonté d'assurer le mieux-vivre ensemble. La première ministre a en effet démontré qu'elle est déterminée à faire adopter une charte de la laïcité », a déclaré Djemila Benhabib

La candidature de Mme Benhabib a soulevé l'ire du Collectif québécois contre l'islamophobie, qui accuse la candidate de diviser la société et de stigmatiser les Québécois musulmans.

C'est l'ancienne présidente de la Commission scolaire de Laval, Francine Charbonneau, qui représente Mille-Îles à l'Assemblée nationale depuis décembre 2008 sous les couleurs du Parti libéral du Québec.

Dans la même catégorie