/news/culture

Louis Cyr: L'homme le plus fort du monde couronné

16e Soirée des Jutra

Antoine Bertrand, qui a enterré sa mère dimanche après-midi, a été sacré meilleur acteur à la 16e Soirée des Jutra pour son rôle dans Louis Cyr : L'homme le plus fort du monde.

Le long métrage de Daniel Roby a obtenu les grands honneurs, soit le prix du meilleur film, ainsi que sept autres statuettes.

«Louis Cyr était un gagnant, il nous le prouve encore ce soir, Louis Cyr tenait sa force de sa mère, moi aussi», a dit, ému, Antoine Bertrand en regardant au ciel. À ce moment-là, le public ne savait pas qu'il était en deuil de sa mère.

Louis Cyr, avec ses 11 nominations, a fait le poids au cours d'une cérémonie inégale et beaucoup trop longue animée par Pénélope McQuade et Laurent Paquin depuis le Monument-National, à Montréal.

En plus des récompenses du meilleur film et du meilleur acteur, il a obtenu celles du meilleur acteur de soutien (Guillaume Cyr), du son, de la direction artistique, du maquillage, de la coiffure et des costumes.

Gabrielle, l'autre favori de la fête du cinéma québécois, a obtenu cinq statuettes, dont deux des plus prestigieuses - réalisation et scénario -, remises à la chef d'orchestre de cette histoire touchante, Louise Archambault.

Gabrielle, qui a échappé le prix le plus convoité de la soirée aux mains de Louis Cyr, deux semaines après avoir triomphé aux prix Écrans canadiens, a aussi été sacré le film s'étant le plus illustré hors Québec et il a reçu les prix de la meilleure actrice de soutien (Mélissa Désormeaux-Poulin) et du meilleur montage.

(Agence QMI)

Pierrette Robitaille a remporté pour sa part le Jutra de la meilleure actrice pour son rôle dans Vic + Flo ont vu un ours de Denis Côté.

Gabrielle Marion-Rivard, la vedette de«Gabrielle, qui n'était pas en nomination aux Jutra, avait obtenu ce prix le 9 mars dernier à Toronto lors des prix Écrans canadiens.

Les films Le démantèlement et Roche papier ciseaux n'ont obtenu qu'un seul trophée chacun, respectivement celui de la direction de la photographie et de la musique originale.

C'est déjà plus que Le météore, film de François Delisle, qui a été carrément «oublié» lors de l'annonce des nominations.

Soulignons que la plus belle ovation de la soirée, l'industrie l'a réservée à l'auteur et illustrateur Claude Robinson, qui, soufflé par cette dose d'énergie et de soutien, était là pour remettre le prix du meilleur scénario à Louise Archambault.

Chapeau Micheline!

C'était une soirée toute en émotion pour la réalisatrice, scénariste et comédienne Micheline Lanctôt qui a accepté le Jutra-Hommage soulignant ses 40 ans de carrière, une longue et riche aventure qui se poursuit.

Non seulement joue-t-elle dans le téléroman le plus populaire du moment, Unité 9, mais elle sortira cette année un autre long métrage, Autrui, son dixième. Il y a 30 ans, en 1984, pour son film Sonatine, elle avait gagné le Lion d'argent à la Mostra de Venise.

Patrick Huard et Ted Kotcheff, réalisateur du film The Apprenticeship of Duddy Kravitz, lui ont présenté le Jutra-Hommage. Micheline Lanctôt, qui a joué dans ce film en 1974, a dit qu'il s'agissait de l'un de ses plus beaux projets.

Les lauréats de la 16e Soirée des Jutra

Meilleur film
Louis Cyr: L'homme le plus fort du monde

Meilleure réalisation
Louise Archambault - Gabrielle

Meilleur scénario
Louise Archambault - Gabrielle

Meilleure actrice
Pierrette Robitaille - Vic + Flo ont vu un ours

Meilleur acteur
Antoine Bertrand - Louis Cyr : L'homme le plus fort du monde

Meilleure actrice de soutien
Mélissa Désormeaux‐Poulin - Gabrielle

Meilleur acteur de soutien
Guillaume Cyr - Louis Cyr: L'homme le plus fort du monde

Jutra‐Hommage

Micheline Lanctôt


Dans la même catégorie