/news/politics

La CAQ dénonce les promesses brisées des «vieux partis»

À quelques heures du face-à-face

La Coalition avenir Québec (CAQ) a accusé jeudi matin le Parti québécois (PQ) et le Parti libéral du Québec (PLQ), de ne pas avoir respecté leurs promesses électorales ces dernières années.

La députée caquiste de Montarville, Nathalie Roy, a souligné en point de presse qu'en l'espace de deux ans de gouvernance du PQ, la taxe santé n'a finalement pas été abolie et les tarifs des services de garderie et d'électricité subiront une augmentation cette année au lieu d'être gelés.

De son côté, le député caquiste de Granby, François Bonnardel, a dénoncé les promesses non tenues par le PLQ.

Les agences de santé n'ont pas été abolies et le temps d'attente aux urgences n'a fait qu'augmenter.

De plus, les Québécois sont de plus en plus nombreux à ne pas avoir de médecin de famille.

Dans la même catégorie