/regional/montreal/montreal

Beaucoup de mécontents lors du Cocothon

Laval

Le Cocothon, une chasse aux oeufs de Pâques, n'a pas été un succès samedi matin, au Centre de la nature de Laval. Cet événement pascal réunissait pas moins de 10 000 personnes, surtout des tout-petits.

Une journée qui s'annonçait festive, mais qui a malheureusement tourné au vinaigre pour plusieurs familles.

Chantal De Luca était présente au Cocothon samedi matin. «Disons dès l'arrivée, je me suis rendu compte qu'il y avait peut-être une lacune au niveau des directions. On ne savait pas où se diriger» explique la participante.

(Crédit photo: capture d'écran TVA Nouvelles)

«On a eu accès au site beaucoup plus tard que prévu. Il y a eu beaucoup d'impatience des parents» raconte Chantal de Luca.

La chasse aux cocos

«Ensuite, tout le monde s'est dirigé vers l'endroit où on voyait les œufs, donc tous les enfants se sont mis en ligne et ça a dérapé» confie madame De Luca.

(Crédit photo: capture d'écran TVA Nouvelles)

Les enfants se sont mis à crier. Les gens volaient les œufs dans les paniers des autres participants. Des parents ont permis à leurs enfants de sauter par-dessus la barrière pour accéder aux œufs de Pâques avant tout le monde.

Manque de sécurité

Les services de sécurité étaient déficients lors de cet événement auquel participaient des jeunes enfants. Certains ont heurté des barrières en voulant entrer dans la zone de chasse aux cocos.

«Disons que quand on vient au Centre de la nature, il y a toujours beaucoup de sécurité, mais hier, c'était pas prévu, ça a été plus gros que prévu» raconte la mère de famille.

Excuses

L'organisatrice de l'événement, Angella Pattas, a même dû présenter ses excuses aux participants sur la page Facebook de l'événement.

«Je souhaite vous faire mes SINCÈRES EXCUSES quant à la tournure des événements. Je suis profondément déçue et désolée de n'avoir pu livrer une fête à la hauteur de vos attentes» peut-on y lire.

«Je pense que si l'événement devait se répéter il faudrait qu'il y ait pas mal plus de personnel pour la sécurité» a-t-elle expliqué, 24h après le Cocothon.

«Les parents sont là, mais il faut vraiment voir à ce que tout le monde soit en sécurité» ajoute Madame Pattas.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.