/regional/montreal/montreal

Le périmètre de sécurité élargi

Glissement de terrain à Sainte-Sophie

Les onze résidents de Sainte-Sophie qui ont été évacués à la suite du glissement de terrain devront s'armer de patience puisqu'ils ne pourront regagner leur résidence avant au moins un mois.

«J'ai perdu environ une dizaine ou une quinzaine de pieds. La bande riveraine s'en venait ici et descendait tranquillement. Là, je me retrouve avec vraiment de l'érosion sur le côté de mon terrain», a déclaré Jean-Michel Paquin, résident de Sainte-Sophie.

Avec la pluie des derniers jours et celle qui est annoncée, les experts du ministère des Transports du Québec et de la Sécurité civile craignent un nouveau glissement de terrain dans ce secteur.

C'est d'ailleurs pour cette raison qu'aucun travaux n'a été réalisé. Dès que possible, ce sera la firme de génie-conseil EXP qui en aura le mandat.

«Il n'y a rien de pire que d'être tenu dans l'ignorance. Ils (les résidents) sont en attente de résultats. On retient notre respire et on devrait avoir des réponses cette semaine en espérant que ce soit bientôt parce que c'est difficile. C'est difficile pour eux parce que c'est leurs biens et leur vie», a affirmé Louise Gallant, mairesse de Ste-Sophie.

Vingt dollars par jour

Depuis mercredi, la Ville de Sainte-Sophie a lancé une campagne de financement pour aider les onze résidents qui reçoivent une aide minime de 20$ par jour de la part du gouvernement du Québec pour se loger.

La Ville va organiser une course à pied le 18 mai, dont tous les frais d'inscription iront au fonds pour les onze résidents.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.