/finance/homepage

Universitas vaut maintenant 1 milliard $

TVA Nouvelles

Courtoisie

L’actif sous gestion d’Universitas a franchi le cap du milliard de dollars, au cours des dernières semaines. L’institution financière québécoise, qui distribue des Régimes enregistrés d’épargne-études (REEE), a atteint ce niveau historique, le 16 avril.

«C’est beaucoup d’argent pour un fonds qui se concentre principalement au Québec et un peu au Nouveau-Brunswick», a dit à Argent Gaston Roy, président-directeur général d’Universitas.

Le dirigeant a souligné que l’événement survient à l’occasion du cinquantième anniversaire d’Universitas. En 2004, l’actif sous gestion de l’organisation se chiffrait à seulement 259 M$.

La croissance de l’actif est principalement attribuable à la création de l’Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE), en 2007, et à la mise en place de la Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE), en 1998. 

Ces deux subventions sont versées par Québec et Ottawa chaque fois qu’une somme est versée dans le REEE d’un futur étudiant, qui fera des études postsecondaires. «Selon les revenus du ménage, les subventions représentent de 30% à 60% de l’investissement», a expliqué M. Roy. Ça signifie qu’un investissement de 1000$ peut rapporter de 300$ à 600$.

Le patron d’Universitas a constaté que les ménages ont intégré le REEE à leur planification financière, depuis la création des deux subventions. Selon des données d’Universitas, 45% des étudiants ou futurs étudiants ont maintenant un compte REEE.

Universitas croit que la cadence va se maintenir et que son actif sous gestion atteindra 1,5 G$ d’ici cinq ans. Actuellement, l’institution financière compte 150 000 souscripteurs actifs, au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Déménagement

Universitas va par ailleurs déménager son siège social, en novembre prochain. L’institution financière a vendu son immeuble de Québec, il y a quelques semaines, pour s’établir dans de nouveaux locaux.

Le fonds a recueilli 2 M$ en vendant son actuel siège social. «Notre immeuble était devenu trop petit. Il y a quelques années, nous étions 50 employés mais maintenant nous sommes plus de 100», a expliqué M. Roy.

Le personnel d’Universitas va déménager dans un bâtiment neuf en novembre. Le Fonds a loué ses locaux en bordure de l’autoroute Henri-IV, également à Québec. Universitas emploie aussi 200 représentants, qui travaillent sur la route, au Québec et au Nouveau-Brunswick.