/news/homepage

Des vacances? Ne le dites jamais sur Facebook!

Sécurité informatique

À la veille des vacances, les policiers et les compagnies d'assurance sont sur leurs gardes. De nombreux utilisateurs de Facebook aiment annoncer à tous leurs amis qu'ils partent en vacances. Toutefois, plusieurs oublient qu'il s'agit d'une place publique où les malfaiteurs peuvent facilement apprendre qu'il n'y aura personne à la maison.

«À ma connaissance, on n'a pas de chiffre ou de statistique à vous donner en cette matière-là. Moi, c'est vraiment l'instinct qui me guide d'avertir le public. C'est une mesure de prévention supplémentaire parce que c'est relativement nouveau. On n'a pas encore mesuré tous les impacts que les réseaux sociaux ont sur nos vies», explique Laurent Gingras sergent aux relations médias du SPVM.

Les compagnies d'assurance s'inquiètent aussi du comportement de leurs clients et les incitent à plus de discrétion. Il y a de quoi: devant un tribunal, l'assureur pourrait difficilement invoquer que son client a augmenté les risques de vol chez lui en affichant ses photos pendant qu'il est dans le Sud, par exemple.

«Pour qu'un assureur vienne dire à son assuré qu'il ne l'indemniserait pas à cause d'une divulgation semblable, ce serait extrêmement surprenant», précise Louis Cyr de la Fédération des courtiers d'assurance indépendants du Québec (FCAIQ).

Le message commence à passer, mais vous trouverez encore des personnes qui mesurent mal l'impact des informations personnelles laissées dans les réseaux sociaux.

Le président de la firme de sécurité informatique Okiok cite des études qui indiquent que les voleurs se servent maintenant largement des réseaux sociaux. «75% de leurs 'confrères' utilisent les réseaux sociaux pour cibler leurs victimes», affirme François Daigle, directeur des services professionnels de Okiok.

La moyenne des gens a environ 120 amis sur Facebook, et si comme certaines personnes, vous avez de la difficulté à configurer vos paramètres de sécurité, ça veut dire que les amis des amis peuvent savoir que vous partez en vacances, et ça, ça veut dire environ 15 000 personnes.

-D'après un reportage de Richard Olivier

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.