/finance/homepage

Compteurs : Hydro-Québec défend sa technologie

TVA Nouvelles

La décision du gouvernement de la Saskatchewan d’enlever tous les compteurs intelligents de la marque Sensus n’inquiète pas Hydro-Québec, qui a pleine confiance dans la qualité de ses compteurs fabriqués par l’entreprise suisse Landis + Gyr.
 
Le gouvernement de la province de l’Ouest a ordonné plus tôt cette semaine à SaskPower de remplacer tous les compteurs Sensus, parce que huit d’entre eux ont présenté des problèmes. Certains auraient même pris feu.
 
Chez Hydro-Québec, on fait part que les compteurs de Landis + Gyr sont basés sur une technologie différente, qui fait appel à des pièces différentes de celles de Sensus.
 
Patrice Lavoie, porte-parole d’Hydro-Québec, a expliqué que le produit installé chez les clients québécois a été homologué par Industrie Canada et Santé Canada. Le déploiement a aussi reçu le feu vert de la Régie de l’énergie du Québec, qui a examiné le dossier « en long et en large ».
 
« Jusqu’à maintenant, nous avons installé plus de 1,7 million de compteurs de nouvelle génération et ça se déroule très bien », a déclaré Patrice Lavoie.
 
Les tests que subissent les compteurs sont aussi très exhaustifs, selon M. Lavoie. Les compteurs intelligents sont notamment soumis à des chocs électriques et à de brusques variations de température (-40 C à +40 C) dans de courts laps de temps.
 
De plus, « les normes appliquées en Saskatchewan ne sont pas nécessairement les mêmes qu’au Québec », a précisé M. Lavoie, faisant valoir que le fournisseur retenu pour les compteurs d’Hydro-Québec devait aussi fournir les équipements servant à transmettre les informations de consommation à la société d’État.