/regional/saguenay

Encore de l'affichage raciste à Saguenay?

«Saguenay ville blanche»

Après le sang de porc versé sur la façade de la mosquée de Saguenay en septembre dernier, ces autocollants distribués dans un quartier de Chicoutimi, au tour de ces mystérieuses affiches de faire leur apparition.

Elles ont été aperçues à l'entrée de la ville par des citoyens dimanche avant d'être retirées. Elles avaient aussi été vues à différents endroits en juin dernier.

(capture d'écran, TVA Nouvelles)

La Fédération des Québécois de souche nie être à l'origine de celles-ci, mais admet être responsable de la campagne d'autocollants. Rémi Tremblay s'est défendu sur les ondes de LCN de se faire le porte-parole d'un groupe xénophobe et raciste.

TVA Nouvelles a tenté de rejoindre les militants régionaux du groupe, sans succès via leur blogue. Ils s'identifieraient sous le nom des nationalistes du Saguenay. Des images de la petite maison blanche et du drapeau du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont publiés sur leur site Internet. Marc Pettersen leur demande de les retirer.

(capture d'écran, TVA Nouvelles)

La Société historique du Saguenay leur a même fait parvenir une mise en demeure et n'écarte pas la possibilité d'intenter une poursuite. Le drapeau de la région est protégé par la Loi sur les droits d'auteurs depuis 1938.

Le porte-parole de la Coalition coexister à Saguenay rappelle que les saguenéens sont des gens accueillants.Le maire de Saguenay a refusé de commenter pour l'instant. Jean Tremblay est rentré de vacances ce lundi.

On nous a indiqué à son cabinet qu'il consacrait sa journée à étudier les dossiers.

-D'après Kate Tremblay

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.