/regional/sherbrooke/centreduquebec

Un jeune autiste de Shawinigan chez Pixar

Visite des installations

Raphaël Duplessis, de Shawinigan, est devenu le premier autiste de l'histoire à participer à un stage d'immersion anglaise dans le programme estival d'AFS Interculture à San Diego, en Californie.

L'expérience tire à sa fin pour le jeune homme, mais il devra faire un peu de temps supplémentaire aux États-Unis!

Raphaël a publié une vidéo sur YouTube, il y a cinq mois, dans laquelle il explique son but dans la vie : travailler pour les studios Pixar.

(Crédit photo: capture d'écran TVA Nouvelles)

La vidéo, devenue virale, a trouvé écho jusqu'en Californie.La multinationale Pixar, pour qui Raphaël rêve de travailler, vient de lui lancer une invitation bien particulière.

Il y a quelques années, Raphaël Duplessis était emmuré dans son univers. Les personnages du film Histoire de jouets, une obsession pour lui, l'ont sorti de son mutisme.

Touché par l'histoire de ce jeune autiste de Shawinigan, le directeur artistique de Pixar vient de l'inviter à visiter les installations de San Francisco avec sa famille.

(Crédit photo: capture d'écran TVA Nouvelles)

La famille de Raphaël n'en revenait pas lorsqu'elle a appris la nouvelle. Le géant du cinéma n'a pas l'habitude d'accueillir de visiteurs dans ses studios pour des raisons évidentes. Pixar tient à préserver les secrets entourant les prochaines aventures des personnages animés.

«Il y a quelqu'un sans doute qui s'est dit que ça vaudrait la peine de faire une exception pour ce petit gars-là», croit Pierre Duplessis, le père du jeune autiste.

«Raphaël pourra échanger avec les employés, mais aussi se faire connaître auprès des patrons», explique le père de famille qui sait à quel point son fils est chanceux d'aller visiter les studios de Pixar.

Aujourd'hui, Raphaël rêve de créer les prochaines aventures du célèbre personnage Buzz LightYear.

Un stage qui change une vie

Son stage de 4 semaines chez AFS ne lui a pas seulement permis d'apprendre une langue seconde.

«Depuis qu'il est là-bas, il a beaucoup plus confiance en lui. Au niveau du langage, c'est plus clair quand il parle», a confié Manon Chartray, la mère de Raphaël à TVA Nouvelles.

(Crédit photo: capture d'écran TVA Nouvelles)

«Il m'a dit une chose l'autre jour, il m'a dit ''Papa, pour la première fois de ma vie, je me sens normal''. Pour un papa, c'est vraiment très émouvant», a dit le père de Raphaël.

La famille mettait jeudi la touche finale à sa préparation pour aller rejoindre Raphaël en Californie.

«Ce qui nous arrive c'est du rêve et on le vit vers l'infini et encore plus loin ! Ça continue», a lancé Pierre Duplessis.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.