/news/law

Un webmestre cité à procès dans l'affaire Magnotta

Publication d'une vidéo

Un webmestre d'Edmonton soupçonné d'avoir mis en ligne une vidéo qui, selon les autorités, montrerait Luka Magnotta en train de tuer un étudiant chinois, a été cité à procès, mercredi, après deux jours d'enquête préliminaire.

Mark Marek, 39 ans, propriétaire du site bestgore.com, est accusé d'avoir publié du contenu obscène. L'homme bénéficie d'une liberté conditionnelle. Il doit revenir en cour le 17 octobre pour fixer la date de son procès.

Une ordonnance de non-publication sur les preuves et les arguments présentés lors de l'enquête préliminaire est en vigueur.

La police d'Edmonton a déposé l'accusation contre Marek pour avoir présumément mis en ligne la vidéo «1 Lunatic 1 Ice Pick» sur son site web.

La police affirme que les images montrent Magnotta en train de poignarder Jun Lin avec un pic à glace, dépecer le corps de sa victime et se prêter à du cannibalisme.

Le torse de Jun Lin a été découvert dans une valise, le 29 mai 2012, à l'extérieur d'un immeuble à logements de Montréal où Magnotta avait déjà habité.

L'acteur de film pornographique et ancien prostitué a été arrêté à Berlin, en Allemagne, à la suite d'une chasse à l'homme internationale de six jours.

Le procès de Magnotta, 31 ans, doit commencer à Montréal, le 15 septembre.