/finance/finance

Le marché de seconde main en plein essor

Revenu Québec veut recueillir sa juste part en taxes

Acheter usagé devient de plus en plus populaire chez les Québécois. À un point tel, que Revenu Québec évalue la possibilité de récolter sa juste part sur Internet.

L'an dernier, les Québécois ont acheté plus de 887 000 véhicules usagés, un nombre qui a presque doublé en sept ans.

(Crédit photo: Capture d'écran TVA Nouvelles)

Dans les magasins répertoriés sous la catégorie «marchandises d'occasion», les ventes ont dépassé les 130 millions, un bond de 58% en 10 ans. Alors que le nombre de boutiques a progressé de 20%.

(Crédit photo: Capture d'écran TVA Nouvelles)

«Il y a aussi ce sentiment de gêne du marché d'occasion qu'avaient les consommateurs avant, ce qui a complètement disparu, c'est rendu quasiment à la mode d'acheter et de vendre des produits d'occasion», note Fabien Durif de l'Observatoire de la consommation responsable de l'UQAM.

Ces chiffres ne sont possiblement que la pointe de l'iceberg, car de nombreux magasins, comme le Village des Valeurs ou encore l'Armée du Salut sont classés dans une autre catégorie que «marchandises d'occasion».

Et c'est sans compter tout l'effet Internet.Sur les sites comme Kijiji ou les PACS, les ventes entre particuliers se multiplient, même s'il est difficile de chiffrer l'ampleur.

«On va dans un marché qui va continuer à augmenter si on se fie aux pays qui ont beaucoup plus souffert de la crise qu'ici où le marché de seconde main ne cesse de progresser dans les dernières années», croit Fabein Durif.

(Crédit photo: Capture d'écran TVA Nouvelles)

Revenu Québec a formé un comité de travail il y a quelques mois, des changements législatifs sont envisagés pour recueillir sa juste part en taxes.

D'après un reportage de Chu Anh Pham

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.