/news/law

L'appartement du dépeceur montré aux jurés

TVA Nouvelles

Le procès de Luka Rocco Magnotta se poursuivait pour une deuxième journée au palais de justice de Montréal.

Revoyez la journée minute par minute.

DERNIERS DÉVELOPPEMENTS

16h17: Fin des audiences pour aujourd'hui.

16h16: Me Leclair parle du mouvement Occupons Montréal, puis de la grève étudiante en 2012.

16h07: On délaisse les outils pour revenir aux vêtements.

16h01: Après les documents, on passe aux outils: la policière sort le marteau, le tournevis...

15h49: La défense dépose en preuve une carte du métro de Londres, une facture d'un hôtel de la capitale britannique, un étui noir...

15h37: Toujours le même exercice. Me Leclair demande des documents trouvés dans les sacs à ordures pour les montrer aux jurés.

15h25: Le procès a repris et la défense continue de demander des pièces au témoin Simoneau.

14h53: PAUSE DE L'APRÈS-MIDI

14h49: On exhibe maintenant des documents trouvés dans les ordures.

14h40: Après les vêtements, Me Leclair veut montrer un couteau et des ciseaux trouvés par les policiers.

14h37: L'avocat de Magnotta poursuit l'exercice d'exhiber des vêtements aux membres du jury.

14h27: Me Leclair demande à voir d'autres vêtements trouvés dans les ordures pour les présenter au jury.

14h24: La défense demande à voir le chandail couleur saumon retrouvé dans les ordures. La policière enfile des gants de latex pour ouvrir le sac et sortir le chandail en question. La défense dépose le chandail comme pièce à conviction.

14h21: L'avocat de Magnotta souligne que le torse et les autres items dans les sacs à ordures ont été placés à la vue de tous, dans la rue.

14h12: Reprise des audiences. On reprend avec le contre-interrogatoire de Caroline Simoneau, du service de l'identité judiciaire du SPVM.

12h30: Fin du témoignage de Richard Dionne. PAUSE DU DÎNER.

12h24: Fin de l'interrogatoire de Richard Dionne par la Couronne. Place au contre-interrogatoire.

12h22: Alors que la Cour regarde les photos de la tête de Jun Lin, Magnotta garde la tête baissée. La Couronne demande à ce que le témoin passe rapidement les photos.

12h19: Le témoin a été forcé de couper des branches pour faire son travail.

12h16: Le témoin décrit l'endroit où a été trouvé la tête: secteur boisé près d'un sentier. La tête était cachée dans l'herbe.

12h04: On passe au 3e témoin de la Couronne: Richard Dionne, aussi du service d'identité judiciaire du SPVM. C'est lui qui a photographié la tête trouvée au parc Angrignon le 1er juillet 2012.

12h01: Témoin dit ne pas se souvenir si des policiers gardaient les lieux quand elle est arrivée pour prendre des photos.

11h57: La Couronne en a terminé avec Chantal Turmel. Contre-interrogatoire par la défense.

11h54: On présente maintenant des photos d'objets récupérés dans l'appartement 208.

11h46: Une «substance rougeâtre» a été découverte sous le couvre-matelas du lit dans l'appartement 208. «Il y avait une odeur de sang pourri», dit le témoin.

11h39: Le témoin fait état ou de poils ou de cheveux dans le tiroir du four.

11h37: D'autres clichés montrent des taches rougeâtres dans la cuisine sur le comptoir et le réfrigérateur. Substance rougeâtre dans le fond du réfrigérateur également.

11h33: Plusieurs taches d'une substance rougeâtre dans la salle de bain. On nous dit que la biologiste judiciaire témoignera la semaine prochaine.

11h27: Chantal Turmel explique qu'elle était accompagnée de deux biologistes judiciaires pour les photos. Ces derniers ont également pris des photos.

11h20: Photo de la porte de la salle de bain avec substance rougeâtre sur un côté et aussi près du lavabo. Substance rougeâtre sur la table de cuisine également.

11h14: Le témoin entreprend la description des photos prises dans l'appartement 208.

11h06: Une bouteille de vin et une affiche ont permis de relier l'appartement à la vidéo qui circulait sur Internet.

11h02: On est de retour et le témoignage de Caroline Simoneau est suspendu pour le moment. On passe à la policière Chantal Turmel, du service de l'identité judiciaire du SPVM. C'est elle qui a photographié l'appartement 208 du 5720 Décarie.

10h41: PAUSE DE L'AVANT-MIDI

10h31: La Couronne en a terminé avec le témoin Simoneau. Place à la défense, mais on demande au jury de se retirer à la demande de l'avocat de Magnotta.

10h28: Autre boîte envoyée dans une école de Vancouver. Semble y avoir du sang au fond. Papier de soie rose et sac noir. Note: «Roses are red. Violets are blue. The police will need dental record to identify you bitch.»

10h24: On passe aux photos d'une autre scène de crime. Clichés pris au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale des colis provenant de la police de Vancouver. Le paquet était adressé à Louise Jones, dans une école de Vancouver. Papier de soie rose et sac noir. Message: «Die bitch! Soon!»

10h21: Les jurés sont de retour.

10h14: Débat juridique dans la salle de cour. On demande au jury de sortir.

10h05: Photo d'une autre boîte qui contient des sacs scellés avec des bouteilles.

10h02: Il est maintenant question d'une boîte adressée au Parti conservateur du Canada. Encore une fois, il y a un coeur au fond de la boîte. Encore une fois, le colis est envoyé comme un cadeau avec note manuscrite.

9h55: Il y a un sac-cadeau noir dans la boîte avec du papier de soie rose. Le témoin raconte qu'il y avait aussi une lame dans la boîte adressée au PLC.

9h51: On entame la journée en abordant la scène de crime d'Ottawa, où ont été envoyées des parties de corps. La première boîte est adressée au Parti libéral du Canada. Un coeur est dessiné au fond du colis.

9h48: On annonce qu'il reste encore plus de 90 photos de scène de crime à déposer en preuve. Cette fois, on voit des clichés du 22 juin 2012 des boîtes en provenance d'Ottawa.

9h44: Le jury fait finalement son entrée. La technicienne en identité du SPVM Caroline Simoneau entre elle aussi et reprendra son témoignage commencé hier.

9h33: Début des audiences pour la journée sans le jury. On ne peut vous rapporter les discussions dont il est question.

Incorrect or missing Brightcove Settings