/news/homepage

État d'alerte à Québec

Colline parlementaire

Notre galerie de photos des événements à Ottawa

Les services de sécurité se sont mobilisés à l'Assemblée nationale, mercredi matin, après que des coups de feu eurent été tirés au Parlement à Ottawa. Les travaux parlementaires à l'horaire ont également été retardés.

La Direction de la sécurité a indiqué que le nombre de patrouilleurs à l'extérieur de l'Assemblée nationale avait été augmenté, tandis que des patrouilleurs de la Sûreté du Québec assurent une surveillance supplémentaire.

L'Assemblée nationale a décidé de ne plus admettre de visiteurs. Le personnel qui travaille au Parlement est quant à lui soumis à des fouilles additionnelles.

Les drapeaux mis en berne sur la colline parlementaire à Québec (via Twitter)

La circulation dans les tunnels qui relient le Parlement à différents édifices gouvernementaux situés au centre-ville de Québec a été «restreinte au strict minimum». La circulation à l'extérieur de l'Assemblée nationale a également été restreinte.

Les mesures de sécurité ont par ailleurs été renforcées à l'hôtel de ville de Montréal.

Lien avec Saint-Jean-sur-Richelieu?

À l'instar des services de sécurité, les élus de l'Assemblée nationale n'ont pas tardé à réagir aux événements survenus à Ottawa.

À peine une demi-heure après que les premiers coups de feu eurent été entendus dans la capitale fédérale, les chefs des quatre partis ont pris la parole à tour de rôle pour offrir leur soutien aux blessés ainsi qu'à leurs proches.

(Agence QMI)

Le premier ministre, Philippe Couillard, a indiqué que les événements d'Ottawa pourraient avoir un lien avec l'attentat qui a été perpétré contre deux militaires, lundi, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

«On peut supposer, mais ce n'est pas confirmé, qu'ils ont un lien avec les événements tragiques de Saint-Jean-sur-Richelieu, a-t-il dit. Gardons cependant une certaine prudence avant d'avoir des données plus détaillées sur les enquêtes qui auront lieu.»
De son côté, la Coalition avenir Québec (CAQ) a décidé d'annuler les activités médiatiques qu'elle avait prévues mercredi «par respect pour les gens touchés» par les événements d'Ottawa.

- Avec la collaboration de Marc-André Gagnon

Incorrect or missing Brightcove Settings

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie