/regional/montreal/montreal

Le compte à rebours est commencé

375e anniversaire de Montréal

Améli Pineda | Agence QMI

À deux ans du 375e anniversaire de Montréal, le portrait des festivités et des legs laissés aux Montréalais se dessine tranquillement puisque la Ville et le gouvernement du Québec ont annoncé une contribution financière, tandis que le fédéral tarde à confirmer son aide.

La Ville de Montréal et la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal promettent bien plus qu'une «grande fête» aux Montréalais.

Ils disent vouloir ouvrir un nouveau chapitre dans l'histoire de la métropole pour la faire rayonner à l'international.

Du côté des festivités, Gilbert Rozon, fondateur du festival Juste pour rire, qui agit à titre de commissaire aux célébrations, a indiqué que l'année 2017 sera l'occasion de «créer des ponts».

Les Montréalais sont donc invités à réfléchir à des projets marquants qui contribueront à souligner la diversité de la métropole.

«Nous cherchons des projets qui suscitent des rencontres entre les cultures, les communautés, les générations ou les territoires, d'ici et de l'international», a expliqué M. Rozon.

Dès aujourd'hui, les personnes intéressées peuvent proposer leurs idées sur le site internet de la Société, 375mtl.com.

La Société des célébrations disposera d'une aide financière pouvant atteindre 60 millions $ de la part du gouvernement du Québec, de 10 millions $ de la Ville de Montréal.

La contribution du fédéral reste à être confirmée, même si le sénateur conservateur Jean-Guy Dagenais, qui remplaçait le ministre Denis Lebel, a assuré que le gouvernement du Canada souhaite contribuer aux festivités du 150e de la naissance du pays qui se tient en même temps que l'anniversaire de Montréal.

Quant à l'héritage qu'on souhaite laisser aux Montréalais, le maire Coderre a dressé la liste des priorités sans toutefois confirmer le coût total de la facture.

On y retrouve notamment le réaménagement de l'esplanade Clark, dans le quartier des spectacles, le recouvrement d'une partie de l'autoroute Ville-Marie ainsi que l'implantation de promenades urbaines «fleuve-montagne».

Le maire a aussi réitéré l'ouverture d'un grand parc au Complexe environnemental Saint-Michel.

«Le temps file et je souhaite qu'en 2017, Montréal soit le carrefour de tous les événements à commémorer, son 375e anniversaire, mais aussi le 150e de la Confédération canadienne ainsi que le 50e de l'Expo 67», a indiqué M. Coderre.