/news/homepage

7 ados arrêtés pour pornographie juvénile

Sextos de jeunes filles nues

Sept garçons d'âge mineur ont été arrêtés en Haute-Côte-Nord mardi, en lien avec des accusations de distribution de pornographie juvénile.

Il s'agit pour la plupart d'élèves qui fréquentent l'école secondaire des Berges à Les Bergeronnes. Les jeunes ont été relâchés et comparaîtront par voie de sommation plus tard.

Les photographies des jeunes étudiantes nues ont été obtenues par des sextos. Il s'agit de photographies prises par les jeunes et qui sont envoyées à une personne via message texte, mais qui par la suite peuvent être relayées rapidement. Dans ce cas-ci, les jeunes victimes ont perdu le contrôle sur la circulation des photographies de leurs parties intimes.

Même si les actes criminels ne se sont pas nécessairement produits à l'école, la Commission scolaire de l'Estuaire a contribué à l'enquête et également à sensibiliser les jeunes à la problématique et aux conséquences graves que leurs gestes peuvent avoir. C'est une séance d'information sur l'intimidation qui a convaincu les jeunes filles de l'importance de dénoncer la situation. L'école secondaire des Berges compte 208 étudiants.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.