/regional/montreal/montreal

Grosse manifestation à prévoir des chauffeurs de taxi

Lancement d'UberX

Audrey Gagnon

Les chauffeurs de taxi n'ont pas l'intention de laisser Uber et UberX s'imposer sans réagir.

Dès la semaine prochaine, ils promettent une grosse manifestation dans les rues de Montréal pour montrer leur mécontentement.

«L'industrie du taxi ne peut pas rester comme ça, regarder le train passer et ne rien faire», affirme l'instigateur de la manifestation, Stanley Bastien.

Ce dernier dit qu'il est conscient que l'industrie a un travail à faire sur elle-même et que l'arrivée de cette concurrence sonne peut-être l'alarme pour un changement.

«Est-ce une façon de nous réveiller et de nous dire qu'il faut travailler sur nous afin de donner plus pour ce que la clientèle demande? Peut-être. Mais est-ce qu'on est d'accord pour qu'une compagnie comme Uber prenne n'importe qui sans permis de travail, sans permis de taxi, sans inspection ni formation, qu'elle prenne une part du marché sans impunité? Non», poursuit-il.

La manifestation aura lieu au centre-ville de Montréal, mais la date n'a pas encore été fixée.

À Montréal, il y a 4449 propriétaires de taxi et 10 159 chauffeurs.

«Le taxi, c'est notre vie, notre moyen de transport, ce sera notre arme de guerre aussi», conclut M. Bastien.​