/news/law

Au moins 15 femmes agressées par Jian Ghomeshi

Affaire Jian Ghomeshi

TVA Nouvelles

Le nombre de femmes qui prétendent avoir été victimes de violence corporelle de la part de l'ancien animateur de la CBC, Jian Ghomeshi, est maintenant de quinze, selon le dernier décompte du Toronto Star.

Une nouvelle victime, qui était étudiante à l'époque, a déclaré que l'ancien animateur de l'émission radiophonique Q, avait essayé de l'étouffer en couvrant sa bouche et son nez avec ses mains.

D'autres femmes ont décrit comment, sans avertissement, ce dernier les frappait, les giflait, les étouffait et, dans certains cas, les tirait par les cheveux si fort qu'elles tombaient au sol ou sur un lit.

Toutes ces femmes ont indiqué au Toronto Star que jamais Jian Ghomeshi n'avait jamais fait référence aux pratiques sexuelles BDSM (bondage, discipline, domination, sadisme, masochisme). Ce dernier a reconnu s'être adonné à ces pratiques, mais il a toujours affirmé que ses partenaires étaient consentantes.

Jian Ghomeshi a été libéré sous caution mercredi après avoir fait face à quatre chefs d'accusation d'agression sexuelle et un autre pour tentative d'étranglement pour vaincre la résistance de la victime en cour à Toronto.

L'homme de 47 ans s'est engagé à remettre 100 000 $ en caution et à vivre chez sa mère en attendant son procès. Il ne doit pas se trouver à moins de 500 mètres de ses présumées victimes.

Enfin, l'émission The Fifth Estate de CBC a révélé vendredi que des membres de la haute direction de CBC étaient au courant dès le mois de juin des allégations à l'endroit de l'animateur vedette.

Dans la même catégorie