/news/homepage

Une publicité d'un groupe pro-armes suscite la controverse

National Firearms Association

Une publicité montrant le père Noël qui offre un fusil d'assaut à un enfant a fait bondir le Parti libéral à Ottawa.

Les libéraux n'ont pas du tout apprécié la publicité du groupe pro-armes, la National Firearms Association, affichée sur sa page Facebook.

Deux députés du parti, Wayne Easter et Sean Casey, ont demandé vendredi au gouvernement Harper d'intervenir pour condamner cette publicité qu'ils jugent «irresponsable» et qui envoie un message préjudiciable aux enfants.

Celle-ci est surmontée d'une phrase en anglais qui dit: «Don't shoot your eye out kid» (ne te tire pas une balle dans l'œil, mon petit), en référence à une réplique du film «Une histoire de Noël».

L'arme que le père Noël donne à l'enfant ressemble à un fusil AR-15, le même modèle d'arme avec lequel le massacre de 26 enfants et professeurs à l'école primaire de Sandy Hook a été perpétré.

Sur la page Facebook du groupe, les commentaires des internautes s'opposant à la publicité ont été mordants.

«Je suis un propriétaire d'arme à feu. Je suis choqué et profondément déçu par cette publicité, écrit l'un d'entre eux, selon ce que rapporte le «National Post». Faire des blagues à propos d'enfants qui pourraient se tirer accidentellement dans la figure n'est pas drôle.»

«Des publicités comme celles-ci, écrit une autre personne, donnent plus de munitions à ceux qui s'opposent aux propriétaires légitimes d'armes à feu. Elles leur permettre de prétendre que tous les propriétaires d'armes à feu sont fous.»

Par contre, certains des internautes ont appuyé l'initiative du groupe en affirmant notamment que l'arme tenue par le père Noël n'est pas dangereuse en soi, puisque des milliers de personnes en possèdent une de façon responsable.