/news/homepage

Campagne de sensibilisation sur la santé mentale sur Twitter

Initiative d'un étudiant de Calgary

Brett Rothery, un étudiant d'une école secondaire de Calgary, a déclenché une avalanche de messages sur Twitter dans le but de sensibiliser la population sur les différentes problématiques de santé mentale.

Il avait estimé que cinq journées seraient suffisantes pour obtenir 10 000 micromessages avec le mot-clic #CHHSLetsTalk afin d'amasser des fonds pour l'Association canadienne pour la santé mentale.

L'adolescent avait conclu une entente avec son école pour qu'elle fasse un don de cinq cents pour chaque micromessage, et ce, jusqu'à un maximum de 500$. La campagne a été lancée lundi et, mardi, il y avait plus de 20 000 gazouillis.

«Je pensais que 10 000 micromessages seraient beaucoup, mais ce nombre a été largement dépassé», a déclaré l'étudiant de 12e année.

Brett Rothery se dit maintenant convaincu de pouvoir recueillir 1500$ pour la cause.

«La santé mentale n'est pas suffisamment abordée à l'école ou dans la société en général. Il s'agit d'un problème de santé aussi sérieux que les autres», a souligné l'étudiant.

Les contributions à la campagne sont venues d'aussi loin que du Japon, de la Malaisie, de la France et de l'Espagne.

«Félicitations à Brett Rothery et aux étudiants de l'École secondaire Crescent Heights pour la fantastique campagne #CHHSLetsTalk», a souligné pour sa part le maire de Calgary, Naheed Nenshi, son compte Twitter.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.