/news/world

Boumeddienne en Syrie depuis le 8 janvier

Attaques à Paris

TVA Nouvelles

Hayat Boumeddiene, la compagne du preneur d'otages tué vendredi par la police à Paris recherchée par la France, est entrée en Syrie le 8 janvier via la Turquie, a confirmé lundi le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu.

«Elle est entrée en Syrie le 8 janvier», a déclaré M. Cavusoglu dans un entretien accordé à l'agence de presse gouvernementale Anatolie.

Une source sécuritaire turque avait indiqué à l'AFP samedi que la compagne d'Amedy Coulibaly, un des trois jihadistes abattus vendredi à l'issue d'une prise d'otages meurtrière dans un supermarché casher en banlieue parisienne, était entrée en Turquie le 2 janvier et qu'elle s'était probablement rendue depuis en Syrie.

«Elle est entrée en Turquie le 2 janvier en provenance de Madrid. Il y a des images (la montrant à l'aéroport», a confirmé le chef de la diplomatie turque.

«Elle est ensuite restée avec une autre personne dans un hôtel de Kadiköy (un district de la rive asiatique d'Istanbul). Elle est ensuite passée en Syrie le 8 janvier, ses relevés téléphoniques le montrent», a-t-il ajouté.

Selon la source sécuritaire interrogée samedi par l'AFP, la jeune femme disposait d'un billet aller-retour Madrid-Paris.

La police française a délivré un avis de recherche pour déterminer son éventuel rôle dans la fusillade perpétrée par Amedy Coulibaly à Montrouge (sud de Paris, un mort jeudi matin) et pour l'éventuelle aide qu'elle aurait pu lui apporter lors de la prise d'otages dans le magasin casher (quatre morts) à Vincennes, aux portes de Paris vendredi.

Les informations rendues publiques par les autorités turques prouvent que la jeune femme, âgée de 26 ans, ne se trouvait pas en France au moment des crimes reprochés à son compagnon.

Incorrect or missing Brightcove Settings

Dans la même catégorie