/news/homepage

Le nombre de cas d'autisme est en hausse

Amélioration des techniques de dépistage

Dave Dormer

Il y a 20 ans, environ un enfant sur 10 000 au Canada et aux États-Unis recevait un diagnostic d'autisme. Aujourd'hui, ce nombre est de un sur 68.

Il y a plusieurs explications à cette hausse, a fait savoir la Dre Margaret Clarke, qui enseigne la pédiatrie à l'Université de Calgary, l'une des plus importantes étant que les médecins ont maintenant une meilleure compréhension de cette maladie.

«Nous posions un diagnostic en nous basant sur un petit nombre de critères, reliés à la langue, au comportement et aux aptitudes sociales, a-t-elle expliqué. Nous sommes passés de cette façon de poser le diagnostic, un peu comme si votre pression artérielle est en hausse ou en baisse, à un diagnostic qui comprend un plus large spectre.»

L'autisme est un trouble neurologique à vie qui se manifeste principalement dans les communications et le langage, les interactions sociales et le comportement, et qui touche davantage les garçons que les filles.

Les parents d'enfants autistiques vont remarquer des différences de comportement très tôt, selon Mme Clarke.

«Quand je vois des jeunes dans ma pratique, et je vois toute une gamme d'âge, les parents constatent généralement une différence entre l'âge de deux à cinq ans, avant que le diagnostic ne soit donné», a-t-elle expliqué.

«Les premiers signes sont souvent des différences dans le mouvement des yeux, dans les mots appris et, souvent, les enfants sont plus sensibles à leur environnement», a énuméré Mme Clarke.

«L'autre signe est simplement la façon dont ils se comportent avec les autres enfants [...] les anniversaires ou la natation, c'est souvent dans l'environnement social que les parents verront une différence de comportement», selon elle.

Malgré le nombre élevé d'enfants autistes qui sont diagnostiqués de nos jours, elle ajoute qu'il n'existe pas actuellement une théorie acceptée sur les causes de cette maladie.