/regional/montreal/montreal

Les voitures électriques en vedette

47e Salon international de l'auto de Montréal

Les grandes vedettes de cette 47e édition du Salon international de l'auto de Montréal, qui se tient au palais des congrès jusqu'au 25 janvier, sont sans contredit, les voitures électriques.

Même si le prix de l'essence est au plus bas en ce moment au Québec, les automobilistes se tournent de plus en plus vers ce type de véhicules. Et pour cause! La promesse d'économie d'énergie de 90% pour un modèle sport agréable à conduire a de quoi faire rêver.

«Faire le plein, ça me coûte 8$, pour avoir une autonomie de 420 km», a confié un propriétaire d'une voiture électrique, Robert Cotran, rencontré sur place.

(Crédit photo: capture d'écran TVA Nouvelles)

Si de telles voitures permettent de faire d'importantes économies d'essence, leur prix est quant à lui, plus élevé. Mais selon l'Association des véhicules électriques du Québec, cet investissement vaut le coût.

Pour un automobiliste moyen, la facture annuelle d'énergie passera de 2500$ pour une voiture à essence, à 250$ lors de l'achat d'une voiture électrique.

L'un des modèles de base les plus populaires au Québec coûte environ 25 000$, après la remise en argent de 8000$ que le gouvernement provincial verse aux nouveaux propriétaires d'une voiture écoénergétique.

À titre de comparaison, un modèle équivalent d'une voiture à essence sera plutôt offert à 21 000$. Le surcoût de l'électrique sera donc amorti sur deux ans grâce aux économies d'essence.

Deux fois plus de voitures électriques sur les routes

Depuis 2012, le nombre de véhicules électriques sur les routes québécoises double chaque année. Il a dépassé les 5000 à la fin de 2014 et devrait atteindre 10 000 cette année, et ce, malgré la récente baisse du prix de l'essence.

Selon le constructeur de véhicule électrique Tesla, le Québec est un marché très prometteur. L'entreprise vient d'ailleurs d'établir à Montréal son plus grand magasin en Amérique du Nord. Sur une superficie de 45 000 pieds carrés, les clients ne retrouveront que des véhicules 100% électriques.

Tesla (Crédit photo: capture d'écran Tesla)

«C'est vraiment l'un des endroits en Amérique du Nord où il y a le plus de potentiel pour les véhicules électriques : le prix de l'essence est quand même assez élevé et le prix de l'électricité assez faible. Et les Québécois adorent les voitures!», a expliqué le directeur de Tesla, Martin Parquet.

Le 47e Salon international de l'auto de Montréal se déroule au palais des congrès jusqu'au 25 janvier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.