/regional/montreal/montreal

Une pompe à incendie qui pourrait sauver des vies?

Pour faciliter le travail des pompiers

TVA Nouvelles

Un homme de Beloeil dit avoir mis au point une pompe pour faciliter le travail des pompiers, particulièrement dans les zones rurales ou éloignées.

Daniel Jutras croit que cette pompe pourrait sauver des vies, mais les pompiers, eux, émettent des réserves.

«L'idée est venue vraiment pour protéger ma famille», explique Daniel Jutras de Amherst Fire Pump.

Le système de pompe peut être utilisé en attendant l'arrivée des premiers répondants ou par les pompiers eux-mêmes, comme source d'eau.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

Le but est de gagner de précieuses minutes dans les municipalités où les pompiers à temps partiel ne peuvent pas toujours arriver rapidement.

«La seule crainte qu'on a, c'est qu'on ne voudrait pas que des citoyens s'improvisent pompiers»,

«Si, moindrement, on arrose au mauvais endroit, c'est là qu'on peut envoyer, on peut propager le feu ailleurs dans le bâtiment», d'insister Jacques Caron, coordonnateur sécurité incendie à la MRC Vallée-du-Richelieu.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

Cette machine est encore peu connue parce qu'elle a été brevetée au mois de mars dernier. Elle est distribuée au Québec et aux États-Unis. Chaque unité coûte 13 000$.

Dans le cas d'une tragédie comme celle de L'Isle-Verte, l'inventeur croit que sa pompe aurait pu jouer un rôle important.

«Sauver une personne, juste une personne, qui est prise sur un balcon et qui attend les pompiers, et que les pompiers n'arrivent pas, n'arrivent pas... Si on avait été capables d'arroser sur le balcon et de sauver une vie, ça aurait été l'idéal», de conclure M. Jutras.