/regional/centreduquebec

Des repas à 1$ grâce aux cuisines collectives

Trois-Rivières

Patricia Hélie

Cuisiner tout en économisant, c'est possible grâce aux cuisines collectives. Celle de Trois-Rivières accueille 150 femmes chaque mois qui réussissent à cuisiner pour 1$ par portion.

Le groupe se retrouve deux fois par mois, une pour éplucher les circulaires et choisir de bonnes recettes, et l'autre pour cuisiner. Le budget est très serré, mais l'exercice en vaut la peine: de 1$ à 1,25$ par portion. Une des participantes, Annie Lachapelle, est plutôt convaincante. «Je vais partir d'ici avec 20 repas pour 20$», a-t-elle dit.


(Capture d'écran, TVA Nouvelles)

S'ils arrivent à cuisiner pour si peu, c'est en partie parce que l'organisme Les cuisines collectives de Francheville fournit certains ingrédients de base, dont la farine, les œufs et les épices. C'est aussi parce que les responsables surveillent les spéciaux et achètent certaines denrées en grande quantité.

Mais les participants ne trouvent pas que des économies aux cuisines collectives. On y va pour briser la routine, apprendre à cuisiner, rencontrer de nouvelles personnes et prendre les trucs des autres.

Diane Barrette est organisatrice communautaire pour Les cuisines collectives de Francheville à Trois-Rivières.


(Capture d'écran, TVA Nouvelles)

«Ça s'adresse à tout le monde, a précisé Mme Barrette. C'est sûr qu'on reçoit beaucoup de personnes seules, analphabètes ou défavorisées, mais c'est ouvert à tout le monde qui a envie de cuisiner en groupe.»


(Capture d'écran, TVA Nouvelles)

Quand on sait que le prix de certains aliments a bondi de 20 % dans la dernière année, les cuisines collectives nous prouvent qu'il est encore possible de bien manger pour moins cher.

L'an dernier, 17 000 portions ont été cuisinées ici.