/regional/quebec/quebec

Faut-il faire payer les aînés?

Transport ambulancier

Alors que le gouvernement Couillard planche sur l'idée de faire payer les personnes âgées pour leurs transports en ambulance, on apprend qu'elles comptent pour 40 % des transports à Québec.

Selon des chiffres compilés par la Coopérative de transport ambulancier de Québec (CTAQ), sur 50 000 transports effectués, en 2013, 20 000 étaient pour des personnes âgées de 65 et plus. Des personnes qui n'ont pas eu à payer pour leur transport.

(Archives, TVA Nouvelles)

L'idée de facturer aux aînés leurs transports ambulanciers est venue du Comité national sur les services préhospitaliers d'urgence, qui a aussi suggéré de hausser les tarifs de transport ambulancier.

Ainsi, ces tarifs passeraient de  125 $, plus 1,75 $ par kilomètre parcouru, à 174 $, plus 2,95 $ par kilomètre.

(Archives, TVA Nouvelles)

Tout compté, on irait ainsi chercher 30 millions $ de plus, une somme d'autant moins négligeable qu'on s'attend à ce qu'avec le vieillissement de la population, la facture globale du transport des aînés en ambulance augmente sensiblement.

La FADOC inquiète

Voilà qui inquiète sérieusement la Fédération de l'âge d'or du Québec (FADOC).

«Là où c'est inquiétant pour eux, c'est de savoir s'ils vont devoir payer s'ils en ont besoin. Il faut bien se rappeler que les personnes âgées n'ont pas des revenus  très importants. Elles sont sous le seuil de pauvreté ou presque. Donc, tarifer davantage, ça crée de l'inquiétude, du stress» Gérald Lépine, directeur général de la FADOQ Québec-Chaudière-Appalaches.»

Le transport ambulancier gratuit, estime Gérald Lépine, est une composante du maintien à domicile des aînés. Si on décide de le facturer, des personnes âgées pourraient bien décider de ne pas l'utiliser, par crainte d'un coût trop élevé, et ainsi se mettre en danger.

«Si c'est un service qui est vraiment utilisé de façon exagérée ou sans aucun contrôle, on ne peut pas être contre ça, qu'il y ait un certain contrôle. Mais, de là à prendre le risque qu'une personne ne l'utilise pas et soit vraiment en danger, il y a une réflexion à faire.»


 

Incorrect or missing Brightcove Settings

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.